Lundi, 14 Octobre

Dernière mise à jour11/10/2019 04:47:13 PM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage réseau, NAS Best of NAS 2012: Semestre 2

Best of NAS 2012: Semestre 2

Envoyer Imprimer

iomega_iomega-logoC’est Iomega à qui on attribue la meilleure progression cette année. Des plus actives, la marque a su présenter des NAS aux nombreuses qualités et aux performances enthousiasmantes.

En effet Iomega a décidé de s’accaparer une position dominante sur le marché en présentant de nouveaux modèles les plus convaincants pour l’année 2013. Nous connaissions déjà le StorCenter ix2 dans sa première version lui aussi très intéressant grâce à un rapport qualité prix avantageux tout en incluant des fonctionnalités orientées réseaux sociaux (publication automatisée de médias sur les sites les plus réputés).

Mais ce sont les StorCenter px2 et px4-300d qui ne devraient avoir aucun mal à devenir les références de 2013 grâce à un châssis d’exception, à des composants performants et à des fonctionnalités convaincantes « Cloud » facilitant l’accès depuis internet mais aussi facilement partageables.

LaCie_logo_blueLaCie a su entamer une véritable révolution au sein de ses NAS en les libérant d’une lourde contrainte : l’obligation d’avoir recours à des disques durs formatés spécifiquement par la marque.

Désormais avec le 2 Big NAS, on peut installer n’importe quel support de stockage libérant ainsi les utilisateurs. Ce NAS est de très loin le plus convaincant parmi les modèles « prêts à l’emploi ». Il suffit de le brancher pour qu’il soit fonctionnel. Une option rare sur ce type d’équipement d’autant plus que l’interface de gestion est exemplaire car simple à utiliser et graphiquement des plus convaicantes.

Ce deuxième semestre a été l’occasion de devenir de nombreux nouveaux modèles chez les marques les plus célèbres mais aussi l’émergence de nouveaux produits en provenance soit de nouvelles sociétés soit de compagnies spécialisées dans les PC mais pas encore dans le domaine du stockage réseau.

asustorAinsi nous avons vu apparaître Asustor présentant une gamme de NAS très haut de gamme à la qualité certaine. Une arrivée fulgurante aux vues des produits proposés. La marque compte quatre modèles allant de deux à six baies dédiés en priorité aux environnements professionnels même si cela n’empêche nullement les particuliers de les adopter.

Shuttle a également décidé d’investir sur ce plan en proposant un unique modèle, le OmniNas KD20. Il se veut très accessible sur le plan financier et ses deux baies lui permettront d’héberger les données du grand public.

Synology_Logo_largeChez Synology, de nombreux NAS sont apparus en suivant une politique évoluant toujours dans le bon sens. Le leader opte sur certains modèles pour un processeur reposant sur une architecture ARM moins puissante que leurs homologues X86 mais dont la consommation électrique est nettement moins élevée.

C’est par exemple le cas du DS 213+, un deux baies qui en veille ne consomme plus que trois watts en mode veille. S’en sont suivies très rapidement les versions DS 213 (nombre de baies extensible) et DS 213 Air (support du Wifi).

Certains quatre baies Synology ont mis l’accent sur les performances grâce au DS 412+, le plus rapide NAS que nous ayons pu tester dans sa catégorie.

QNAP_logoQnap a lui aussi revu ses produits en version X69 puis X69L. Ainsi ces nouveaux NAS reposent sur un processeur Intel Atom nettement plus véloce que ceux des anciennes générations (Marvell).

ZyXel spécialiste des solutions réseaux les plus poussées se devait de présenter un NAS accessible et a parfaitement rempli sa mission avec le NSA325, un deux baies économique attractif car bénéficiant de quelques outils réservés aux plateformes de partage de vidéos comme Youtube.

icyIcy Box nous a fait une excellente surprise avec le IB-NAS5520, un deux baies économique également mais avec une particularité exclusive des plus intéressantes, ce NAS peut se transformer en un support de stockage externe classique grâce à sa connectique USB. Un avantage certain quand il s’agit de vouloir transporter ses données sans avoir à re-paramétrer sa configuration réseau.

D-Link_LogoD-Link avait su l’année dernière se montrer le plus compétitif sur le secteur des NAS d’entrée de gamme en proposant des équipements au rapport qualité prix parmi les meilleurs du marché. Ainsi la marque évolue vers le Cloud et grâce à son service « Mydlink », uniformisé pour la quasi intégralité de ses produits, on peut accéder facilement à son NAS via le net. Le premier a pouvoir en bénéficier est le DNS-325L toujours voué au grand public.

Si ces marques ont su chacune à leur façon innover et progresser, on regrette que Thecus semble en déclin. En effet, si le N2800 a su faire preuve de rapidité sur les transferts, la marque nous a permis de constater une fois de plus que les performances ne font pas tout. L’interface de gestion ne progresse pas d’un iota et pire, les modules additionnels n’arrivent pas à relever le niveau. Ils manquent tant de maturité qu’ils s’avèrent inutiles et le NAS se contente de sa fonction de base : stocker des fichiers.

Cette déception s’accentue avec la sortie vidéo du N2800 qui aura du attendre de nombreux mois avant de devenir fonctionnelle. Hormis cet équipement, on ne peut même pas dire que Thecus a rattrapé le coup en sortant d’autres modèles et semble plutôt contenté de se reposer sur ses vieillissantes machines.



Share