Mercredi, 13 Novembre

Dernière mise à jour13/11/2019 09:20:25 AM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage réseau, NAS Shuttle Omninas KD20

Shuttle Omninas KD20

Envoyer Imprimer

Protocole de test

Afin de mesurer les performances, nous avons utilisé notre PC de référence doté d’une interface réseau Intel 82579V compatible réseaux Gigabits. Pour être certain de ne pas brider les transferts de données, nous utilisons une grappe raid 0 de deux SSD.

Nous équipons le NAS de 2 disques durs Seagate Barracuda 7200 rpm doté de 12 Mo de mémoire cache et d’une interface SATA 3Gb/s pour une capacité d’un tera octet. Nous allons donc comparer les performances des différents modes raid.

Cela nous permettra de vérifier les qualités et défauts de ces différentes configurations et surtout de vous aider à opter pour la plus adaptée à vos besoins.

Nous utiliserons donc notre traditionnel fichier de 7769 Mo ainsi que notre ensemble de 2414 fichiers répartis dans 149 dossiers pour un volume de 3.08 Go (environ 1.3 Mo par fichier).

Les mesures seront effectuées via les protocoles de transfert SMB en lecture comme en écriture.

Le Omninas n’étant pas voué à supporté de lourdes charges en vue de son utilisation domestique, nous mettons de côté les performances en termes d’IOPS qui n’auraient pas de réel sens.


Performances Gros fichiers

gf 

Concernant les débits sur les gros fichiers, le Omninas de Shuttle est trois fois plus lent que ses concurrents directs pas forcément plus chers. 30Mo/s sont des débits facilement atteignables à l’aide d’une simple clé USB.

Ils sont difficilement acceptables pour un tel appareil sauf si la notion de performance est totalement secondaire pour d’éventuels acquéreurs. Les choses iront-elles mieux surf le traitement des petits fichiers de type jpg ?

 
Performances Petits fichiers

pf

Tentons de tempérer notre déception une fois nos mesures opérées sur les petits fichiers. Contre toute logique, les modes RAID censés être plus rapides sont en fait les plus lents.

Nous avons tout d’abord cru que le Omninas était en synchronisation ou en mode dégradé mais aucun indicateur nous a alerté d’un éventuel état de ce type. Malgré nos nombreux essais, il nous a été impossible d’obtenir de meilleurs débits que ceux observés ici.

Bien que nous soyons en réseau gigabyte, le Omninas n’offre même pas des débits  d’un réseau 100Mb. Ainsi les amateurs de performances comme les personnes impatientes n’auraient pas intérêt à s’équiper du NAS de Shuttle.

De plus nous avons clairement subis des comportements suffisamment aléatoires pour que nous n’ayons pas une confiance suffisante à l’Omninas pour lui confier nos données. A plusieurs reprises les débits chutaient à 150Ko/s sans aucune réelle explication. Un état instable qui espérons le soit rectifié grâce à une mise à jour salvatrice.

Performances Interfaces

Concernant les interfaces USB et SD card, elles se sont montrées désespérément muettes sauf les USB 2.0 situées à l’arrière ayant refusé de fonctionner continuellement le temps de la durée d’une mesure.



Share