Lundi, 14 Octobre

Dernière mise à jour11/10/2019 04:47:13 PM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage externe, USB Test : Boîtiers externe Antec MX-1 et Cooler master Xcraft 360

Test : Boîtiers externe Antec MX-1 et Cooler master Xcraft 360

Envoyer Imprimer
 Test réalisé par : TiTou le 18 juin 2007
Remerciements : Antec et Cooler master
 

Introduction

La plupart des boîtiers externes se connecte au pc via un connecteur usb, cette interface possède l’avantage d’être une des plus courantes et facilite grandement les transports ou échanges de données. L’inconvénient c'est une certaine lenteur de transmission, ce qui cantonne bien souvent ce type de boîtier externe à des fonctions de stockage et de sauvegarde. L’avènement du Sata au niveau des disques durs de nos pc laisse entrevoir des possibilités très intéressantes en termes de temps d’accès et de taux de transfert, 150 à 300Mo/sec contre 60 pour l’usb.

Cliquez pour agrandir l'image

Dans le cadre de ce comparatif nous allons tester 2 boîtiers externes exploitant cette interface eSATA, l’Antec MX-1 et le Cooler master Xcraft 360. Deux produits ayant la même finalité mais pas la même approche.

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 18 juin 2007
 
 

Généralités et protocole de test

Le connecteur eSATA est né en 2005 il nous vient en droite ligne du connecteur SATA équipant nos disques durs internes depuis 2003, il offre des débits pouvant être plus du double que sous l’interface PATA (IDE).
Deux types de SATA sont présents sur le marché, le SATA 1 et le 2, le premier offre des débits de 150Mo/sec, le second 300Mo/sec.

Au niveau des boîtiers externes classiques, les interfaces habituellement rencontrées sont au nombre de 3 :
L’usb 1.1 et 2.0, son débit maximal est de 60Mo/sec pour le 2.0.
Le FireWire ou IEEE1394, pour sa part culmine à 50 Mo/sec pour la version 400, la plus répandue.
L’eSATA est à 150 Mo/sec pour la version 1 et 300Mo/sec pour le SATA2.
Nous ne traiterons pas des interfaces RJ45, cela fera l’objet d’un prochain dossier.

Nous avons comparé avec HD Tach le même disque dur branché en direct sur la carte mère et ensuite via un connecteur eSATA d’un de nos 2 boîtiers.

Cliquez pour agrandir l'image

Comme nous le constatons, les deux courbes se superposent, le eSATA présente un avantage unique, même débit hors de la machine que dans la machine. De là à booter directement sur un disque externe il n’y a qu’un pas que l’on peut franchir allégrement. L’installation et le lancement d’applications sont également possibles, le Raid est supporté, ce disque externe étant au même rang qu’un interne et reconnu de la même façon.

Au chapitre des spécificités nous pouvons ajouter que le cordon de raccordement ne peut excéder 1 mètre contre 5 mètres pour l’usb et l’utilisation en externe impose une alimentation séparée.
A ce sujet, à quand un connecteur de sortie spécifique sur nos pc en 5 et 12 volts ? Ce n'est quand pas compliqué à mettre en place !

Protocole de test

Pour l'exécution de ces tests nous utiliserons la configuration suivante:

Processeur : Intel Core 2 Duo E6700
Carte mère MSI 975X Platinum
Mémoire : 2 Go Mushkin XP2 6400
Disque dur fixe: Maxtor 160 Go SATA.
Alimentation : Tagan TG700U25
Windows XP Pro SP2

Les disques durs témoins sont des HITACHI DeskStar 7K160
160 Go, SATA2, 7200 tours/min, 8 Mo.
Consommation électrique : 690mA en 5 volts et 600mA en 12 volts.

 

 

Les tests:

Chaque test et/ou prise de mesure est précédé par une période d'usage intensif. Elle consiste en la copie d'un fichier important, (4 Go), du pc vers le coffret et ensuite du coffret vers le pc.

Test de transfert

Logiciel utilisé : HD Tune 2.53, programme d'évaluation des performances des supports de stockage

Nous relèverons le taux de transfert, moyen et maxi, il nous indiquera l’amplitude des transferts. Le temps d’accès sera également un bon indicateur ainsi que le taux d’occupation du processeur. Au préalable le disque témoin a été benché avec le même logiciel mais branché directement sur la carte mère.
Ces mesures seront effectuées sous les 2 interfaces eSATA et USB.

Les températures, la consommation électrique.

Les températures seront relevées par le biais de la sonde interne du disque dur. Un wattmètre sera branché en amont du bloc d’alimentation. Dans les 2 cas les valeurs les plus élevées seront retenues.

Le test sonore

Les valeurs relevées avec le sonomètre ne sont pas représentatives, aucune différence avec le bruit de fond de la pièce.

Le test du montage

Nous jugerons par ce test la facilité d'intégration du disque dur dans le boîtier, cela sous-entend l'ouverture de celui-ci et le montage du disque. La notation se fera sur l'ensemble de l'opération, de 1 clé, très long, à 5 clés, très rapide…

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 18 juin 2007
 
 

Antec MX-1

Cliquez pour agrandir l'image

Antec est une firme fondée en 1996 aux Etats-Unis, cette société est très connue pour ses boîtiers et alimentations domaine dans lequel elle jouit d’une très bonne réputation.
Malgré tout, sa gamme est étendue car outre ses 2 produits phares, nous découvrons une ligne de refroidissement composée de ventilateurs et de ventirads. Mais aussi des accessoires, connecteurs en tout genre pour agencer ou refroidir votre boîtier.
La gamme boîtier externe est composée d’un seul et unique produit le MX-1 EC.

Spécifications

Cliquez pour agrandir l'image

Disque dur : 3.5 Pouces eSATA, 750 Go maxi
Corps : aluminium et plastique, encadrement en fibre de carbone
Couleurs : Gris foncé
Refroidissement  : ventilateur intégré de 8.5 cm
Interface : USB2.0 et eSATA
Alimentation : 5 Volts, (1.5 A) et 12 Volts, (1.8 A)
Dimensions : 21.9 x 14.6 x 5.7 cm
Prix : 50€ environ.

Contenu du bundle

Le bloc d’alimentation
Un bracket eSATA
Un câble eSATA
Un cordon USB
Un support vertical
La visserie

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Présentation

Le MX-1 dénote de ce que l’on rencontre habituellement dans le domaine des boîtiers externes, tout d’abord sa position, plutôt horizontale là ou ses confrères adoptent la verticale.
Les panneaux inferieurs et supérieurs sont constitués d’un feuilleté composé de plastique et d’aluminium. Ce concept est cher à Antec qui le reprend à des niveaux différents sur quasiment toute sa gamme de boîtier, il est sensé réduire les nuisances sonores. La finition de l’ensemble est gris foncé, un bandeau en fibre de carbone plus clair ceinture le coffret. L’ensemble est sobre, comme d’habitude chez Antec, et la finition de bonne qualité.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La face avant est très dépouillée, le logo Antec en plein milieu et une diode led comme témoin marche/arrêt en bas du bandeau.
La face arrière recèle les différents connecteurs dans le bandeau, de droite à gauche, un bouton marche/arrêt, le connecteur eSATA, son homologue usb de type A et enfin l’alimentation. Au-dessous de ce bandeau, l’entrée d’air sur le dessus la sortie du flux de refroidissement, nous reviendrons sur le principe de ventilation de notre coffret.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le dessous accueille le même panneau composite plastique/aluminium, il est muni de tampons caoutchouc pour un amortissement des vibrations.

Intérieur

Le MX-1 s’ouvre par le dessus, une longue vis accessible par le dessous verrouille le panneau supérieur qui ,une fois libéré, coulisse vers l’avant.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

L’intérieur est spacieux, un berceau amovible sert à la fois de support pour notre disque dur mais aussi pour la platine des différents connecteurs. Un lit de silicone isole le disque.

Montage du disque

Il convient dans un premier temps de démonter le berceau solidaire du coffret par 2 vis au fond du boîtier, ensuite faire coulisser l’ensemble vers l’avant pour l’extraction.
Une fois le berceau démonté nous avons accès au système de refroidissement.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Il est basé sur un ventilateur radial de 85 mm, dont l’aspiration se situe sous le disque dur. Le flux circule donc du dessus du coffret, refroidit le disque, passe par le ventilateur et s’échappe par l’intermédiaire d’un tunnel au fond du boîtier vers l’arrière. Cette approche de la dissipation à pour conséquence la hauteur du MX-1, forcément un peu plus importante que la moyenne.


Cliquez pour agrandir l'image

Le montage du disque est d’une grande simplicité, il suffit d’engager bien à fond les connecteurs SATA dans les emplacements prévus et de poser le disque sur les cordons silicones.

La fixation se fait par le dessous du berceau, les vis se positionnent dans des œillets également en silicone, elles possèdent des têtes assez larges pour une meilleure assise.

La notice est relativement détaillée, des schémas illustrent les différentes étapes d’installation.

 

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Par contre, une ambigüité demeure puisque si les connecteurs présents sur la platine sont parfaitement repérés, Fan pour le ventilateur et Led pour le témoin de la face avant, il en va tout autrement au niveau des prises en elles-mêmes qui ne sont pas repérées du tout. En cas d’inversion rien de grave pour le ventilateur par contre la diode led risque de ne pas apprécier. Deux connecteurs différents auraient été souhaitables pour éviter cette méprise pouvant avoir des conséquences sérieuses.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le montage du bracket eSATA ne pose aucun souci, le cordon solidaire de l’équerre pci mesurant près de 40 cm, il peut être branché sur toutes les cartes mères.

 

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 18 juin 2007
 
 

Antec MX-1 (suite)

Les résultats des tests

Le test de montage :

Le montage n’est pas complexe mais il y quand même 7 vis, en tout.
Les 2 vis fixant le berceau ne sont pas très accessibles, prévoir un tournevis légèrement aimanté.

Les tests de transfert :

Sous eSATA
Sous USB

Les taux de transfert entre le eSATA et l’usb sont très différents, du simple au double, il en va de même pour le taux d’occupation du cpu qui atteint 6.1% en usb pour 2.1% en eSATA. Les temps d’accès sont identiques.
Par rapport à nos derniers comparatifs en la matière les taux de transfert usb sont bien supérieurs à la moyenne.

Les tests électriques et de températures :

Au niveau des températures, elles sont étonnamment basses, inférieures à ce que l’on trouve généralement dans un boîtier, un bon point.

Les tests sonores :

Aucunes nuisances sonores audibles

Conclusion de l'Antec MX-1 :

Sur un point de vue performances, elles sont excellentes, silence de fonctionnement malgré un concept de dissipation actif, les températures relevées sont dignes d’un montage au sein d’un boîtier de pc.
Les taux de transfert sont conformes à ce que l’on peut attendre du eSATA, l’ajout d’une interface usb permet de conserver une bonne compatibilité avec les machines n’en étant pas équipées.

Cliquez pour agrandir l'image

Les accessoires sont de bon ton, notamment le bracket eSATA livré d’origine.
La finition est bonne, c’est un peu une habitude chez Antec. La ligne générale peut être jugée un peu massive par certains, nul doute qu’il n’est pas conçu pour un usage nomade intensif, c'est le revers de la médaille de son système de refroidissement actif.
La consommation électrique est très mesurée au repos, bien inférieure à ce que l’on trouve habituellement dans les coffrets externes 3.5 P.

Cliquez pour agrandir l'image

Par contre le montage n’est pas des plus rapides il est le reflet de son utilisation. Il ne faut pas changer son disque tous les jours, d’autant plus qu’avec les câbles ventilateur et témoin lumineux non repérés il y a risque de confusion.

Son prix d’environ 50 euros le positionne dans le haut de gamme des boîtiers externes eSATA. Les premiers modèles débutent à vingt euros environ, mais n’offrent pas la même qualité, la même finition et les mêmes performances, c’est encore un choix à faire, tout dépend de ce que l’on recherche !

 

 
- Les performances, la conception.
- La finition, les accessoires.
 
- Câbles internes non repérés.
- Usage nomade délicat car un peu encombrant.

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 18 juin 2007
 
 

Cooler master Xcraft 360

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

On ne présente plus Cooler master, cette société a débuté il y a une dizaine d’années avec des produits de refroidissement, d’où son nom. Depuis la gamme s’est très étoffée, avec des solutions de refroidissement, bien sûr, mais aussi des alimentations, des boîtiers pc mais aussi des boîtiers de stockage externes.

Cette ligne de produits nommée X Craft comporte 2 séries, les 2.5p et les 3.5p, la série qui nous intéresse ce jour. Trois produits, 3 interfaces, usb, IEEE1394a+USB et e SATA+USB. C’est ce dernier qui nous intéresse.

Spécifications

Cliquez pour agrandir l'image

Disque dur : 3.5 pouces eSATA, 750 Go maxi
Corps : aluminium et plastique.
Couleurs : Noir, finition miroir
Refroidissement  : Passif
Interface : USB2.0 et eSATA
Alimentation : 5 Volts, (2 A) et 12 Volts, (2 A)
Dimensions : 21 x 13 x 3.8 cm
Prix : 52€ environ.

Contenu du bundle

Le bloc d’alimentation
Un câble eSATA
Un cordon USB
Un support vertical
La visserie
Un boîtier de protection de disque dur.
Un chiffon de nettoyage
Cd de pilotes pour Windows 98

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Présentation

Une carrosserie noire finition miroir d’un plus belle effet, il attire l’œil c’est indéniable. La ligne est très légère, les chanfreins en périphérie n’y sont pas étrangers. Le support vertical est en plastique opaque, des patins caoutchouc filtrent les vibrations. L’ensemble fait preuve d’une bonne rigidité, le look est travaillé, élégant, cela respire le sérieux.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La face avant en plastique arbore le logo X Craft, sur sa droite, prés de la charnière, fondu dans une décoration grise le témoin marche/arrêt et d’activité. La face arrière, également en fini miroir abrite les connecteurs avec, de droite à gauche, le bouton marche/arrêt, la prise usb type A, le connecteur eSATA et la prise d’alimentation 5/12 volts.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La face supérieure est unie à l’exception de l’inscription Cooler master. La face inférieure comporte 4 petits patins en caoutchouc pour une isolation des vibrations et une protection contre les rayures dans le cadre d’une utilisation à plat.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Les 2 faces latérales sont occupées par de l’Iron-Mesh, une sorte de métal micro perforée qui présente une surface aérée tout en ayant une certaine rigidité.

Intérieur

 Il va nous être difficile de vous montrer l’intérieur de X Craft 360 car seule la face avant est accessible. Celle-ci s’ouvre par simple pression sur une pièce de la façade et s’articule autour de la charnière. Le fond du coffret comporte les 2 connecteurs SATA, alimentation et données, ainsi qu’un petit levier synchronisé sur la façade avant. Vous l’ouvrez, le levier repousse le disque à l’extérieur, lors de la fermeture il s’escamote au fond du coffret. Un ressort placé au dos de la façade comprime le disque vers les connecteurs SATA, l’immobilisant, totalement. Ingénieux…

Cliquez pour agrandir l'image

Montage du disque

Dans ses conditions, nous n’allons pas nous étendre sur le montage du disque, il prend, montre en main 3 secondes. Ce système d’insertion est fréquemment utilisé sur des racks pour disques durs, nous avons donc affaire à un concept de boîtier externe autorisant un changement de disque fréquent. De plus il est "montable à chaud", (hot-swap), nul besoin de redémarrer le PC pour que le disque soit reconnu.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Les connecteurs SATA sont par définition très fragiles et ne supportent pas des milliers de manœuvres, un connecteur particulièrement renforcé nommé NSS (Non-Scratch SATA) a été utilisé, il supporte 50000 connexions/déconnexions.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le système de refroidissement est totalement passif, l’Iron-Mesh fournit l’aération, la convection du boîtier fait le reste.

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 18 juin 2007
 
 

Cooler master Xcraft 360 (suite)

Les résultats des tests

Le test de montage :

Plus rapide, tu meurs, l’expression est certes familière mais très représentative.
Petite inquiétude, en cas de coincement du disque dur, comment le sortir sans le pied de biche ? Mais enfin a priori il n’y a aucune raison que cela arrive.

Les tests de transfert :

Sous eSATA
Sous USB

Le taux de transfert moyen s’établit à 24.9 Mo/s, par rapport à notre dernier comparatif en la matière les taux de transfert usb sont inférieurs à la moyenne. Le temps d’accès au disque se situe dans la correctement, les taux d’occupation du cpu de 7.4% pour l’USB contre 2.3% pour l’eSATA sont dans les tolérances de ce que l’on peut attendre d’une telle confrontation.

Les tests électriques et de températures :

La consommation au repos est très légèrement supérieure à celle de l’Antec, la valeur en intensif est plutôt bien située par rapport a celle relevé dans notre comparatif précédent.

Les tests sonores :

Aucunes nuisances sonores audibles

Conclusion du Cooler master Xcraft 360 :

Cliquez pour agrandir l'image

Ses performances en mode eSATA sont sensiblement identiques à celles de l’Antec MX-1. Un bon point pour l’interface usb qui complète très bien le eSATA dans la mesure où ce nouveau connecteur est assez récent et n’équipe pas toutes les machines. En matière de dissipation les résultats sont étonnants pour un refroidissement passif puisqu’il ne se laisse devancer que de 3°C par l’Antec MX-1 qui lui adopte un refroidissement actif. En tout état de cause, ce sont des températures que nous aimerions retrouver dans certaines tours. Le niveau sonore est d’une discrétion remarquable. La consommation électrique est très correcte tout au long du test, elle se montre relativement basse au repos.

Le bundle est correct mais nous aurions souhaité un bracket eSATA car bon nombre de carte mère n’en sont pas équipées.
Le point fort de notre X craft 360 est sans aucun doute son système d’insertion de disque dur, hérité des racks et de certains systèmes de stockages professionnels. Idéal si vous possédez plusieurs disques durs ou si vous devez intervenir sur un disque nu, il remplacera très avantageusement votre rack 5 ¼. Son refroidissement étant passif, pas de ventilateur intégré donc sa hauteur est très mesurée, moins de 4 cm, ce qui le rend facilement transportable. Cerise sur le gâteau, Cooler master a inclus un boîtier de protection de disque dur, pour transporter en sécurité un 2e disque dur.

Cliquez pour agrandir l'image

La ligne est très agréable, le X craft 360 ne fait pas clinquant malgré sa finition miroir c’est souvent le risque de ce type d’état de surface, par contre attention aux traces de doigts et aux rayures surtout dans un contexte de mobilité.

En définitive, un bon boîtier qui se singularise par son système de montage de disque dur. Son niveau de prix nous parait très correct, environ 52 euros, il vous permet d’avoir a disposition un rack mais aussi un boîtier externe. Par rapport à un usage et un besoin basique il peut paraître coûteux mais à ce qui a été dit précédemment il convient de rajouter que ses performances sont très honorables.

 

 
- Les performances.
- Le systéme d'insertion des disques durs

- Fonction Hot-swap
 
- Absence de bracket eSATA
- Finition miroir, attention aux traces de doigts et aux rayures.

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 18 juin 2007
 
 

Conclusion

Cliquez pour agrandir l'image

Comme nous vous le précisions, 2 produits ayant la même destination mais avec une démarche différente.
L’Antec MX-1 de par sa taille se veut plutôt sédentaire tandis que le Cooler master X craft 360 joue la mobilité et la polyvalence. Leurs designs sont spécifiques, ils ne ressemblent à aucun autres et surtout pas aux blocs rectangulaires gris si courants.

Cliquez pour agrandir l'image

Leur qualité de fabrication est plutôt bonne, nous avons noté que les connecteurs SATA sont moulés et solidaires de la PCB du boitier. C’est une très bonne chose quand on connaît la fragilité des connecteurs souples SATA, qui ne supporte guère plus de 50 manœuvres d’insertion et d’extraction. De surcroit ils n’ont souvent de souple que le nom et sont difficiles à loger dans le boitier et forcent encore davantage sur les connecteurs.Une seconde technologie a donc été développée, utilisée principalement dans les racks, le connecteur moulé qui se montre nettement plus endurant que son homologue souple, le dernier en vogue est le NSS ( Non-Scratch SATA) qui autorise 50 000 manœuvres. Le X craft en est équipé.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Les températures des disques durs demeurent basses puisqu’elles s’échelonnent de 28 à 36°C, cela atteste sans doute d’une meilleure maîtrise du refroidissement de la part du fabricant du boîtier et/ou du disque dur.

A ce sujet Google, il y a quelques temps avait effectué une étude sur l’incidence de la température et de l’activité au niveau des disques durs. Il faut admettre qu’il est bien placé pour le faire vu son nombre de serveurs, de 100 000 en 2004 Google est passé à 450 000 repartis sur 25 sites, (le GooglePlex), ils savent donc de quoi ils parlent. L’étude se portait sur 100 000 disques ayant des capacités allant de 80 à 400Go en 5400 et 7200 Tours/min et de marques différentes.

Le taux de panne des disques durs n’est pas lié directement à la température. Lorsque celle-ci augmente le taux de panne diminue, attention malgré tout, ce n’est pas une raison pour débrancher tous les ventilateurs car passé les 45°C le taux réaugmente. Il en va de même pour les basses températures, inutile de les placer au réfrigérateur car sous les 30°C même cas de figure. L’idéal semble donc être entre 35 et 40°C.
L’utilisation élevée du disque voit son incidence sur les pannes se réduire de la 1e à la 3e année pour même s’inverser lors de cette dernière.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Taux de panne en fonction de l'utilisation et de la température du disque dur.

Pour conclure, sachez que la fonction SMART, (Self Monitoring Analysis & Reporting Technology), analysant l’état de votre disque dur n’aurait signalé d’alertes que dans 44% des cas. A méditer...

 

Voir nos autres tests de boîtiers externes : 59hardware

Signaler une erreur 59Hardware

Share