D-Link DGS-1210-10P

Imprimer

Le switch D-Link DGS-1210-10P se propose de doubler les débits de votre NAS équipé de deux connecteurs réseau grâce à la technologie d’agrégation des liens et son protocole LACP.

IMGP6239

Bien souvent les utilisateurs achètent un switch premier prix pour pouvoir connecter plus de PC entre eux alors que pour un budget un peu plus élevé, ils peuvent bénéficier d’un équipement professionnel tel que le D-Link DGS-1210-10P et surtout de fonctionnalités exclusives.

Huit des douze ports sont compatibles PoE (Power over Ethernet) et peuvent donc alimenter électriquement n’importe quel équipement comme les caméras de vidéo surveillance IP.

Les professionnels pourront déployer des câbles optiques via les deux sorties SFP tandis que les particuliers pourront à leur tour disposer d’une interface de configuration multi langue disponible via leur navigateur internet.

Le D-Link DGS-1210-10P intègre de nombreux mécanismes de sécurité indispensables à une époque ou les réseaux Wifi restent sensibles à certaines attaques et aux virus.

Afin d’offrir le meilleur service en termes de disponibilité, ce nouveau switch de D-Link supporte la QoS (Quality of Service) permettant de traiter en priorité des flux de données comme la VoIP.

Et enfin, pour répondre aux normes draconiennes en matière d’écologie, le D-Link DGS-1210-10P est certifié D-Link Green. Il respecte donc la directive RoHS.

Alors le switch D-Link DGS-1210-10P saura-t-il se démarquer des nombreux modèles basiques et surtout, son coût est-il réellement intéressant pour gagner en performances, en fonctionnalités et en sécurité ?


Les particuliers comme les professionnels souhaitant connecter plusieurs ordinateurs entre eux doivent obligatoirement acquérir un switch aussi appelé commutateur. Si les quatre prises réseaux présentes sur la majorité des box internet suffisent à brancher deux ou trois appareils tels que lecteurs de Bluray et autres consoles,  on arrive bien trop vite à les saturer.

IMGP6238

Et pourtant le réflexe régulier est d’opter pour le modèle le plus simple car le moins cher. C’est un choix certes compréhensible mais quel dommage de passer à côté de nombreuses fonctionnalités permettant de profiter de tous le potentiel de nos équipements réseau.

Si rien ne permet de réellement différencier les commutateurs bas de gamme dont le rôle est uniquement d’assurer la connectivité entre plusieurs machines, il en est tout autrement pour certains modèles évolués dont fait parti le D-Link DGS-1210-10P.

La première fonctionnalité ayant attiré notre attention est la compatibilité avec l’agrégation de lien et son protocole LACP. Elle permet de doubler les débits d’un NAS mais aussi de tout autre équipement embarquant deux connecteurs réseau.

Ce type de configuration est tout à fait envisageable sur les cartes mères équipées de deux interfaces Ethernet sous Windows comme sous Linux. Mais rien n’empêche l’installation d’une carte réseau supplémentaire et de la coupler avec celle intégrée.

Mais le D-Link DGS-1210-10P ne se limite pas à cette simple fonctionnalité car huit de ses dix ports réseau RJ45 sont compatibles PoE (Power over Ethernet), c'est-à-dire qu’ils peuvent alimenter électriquement n’importe quel périphérique comme par exemple les caméras de surveillance IP.

Accès sécurité, ce nouveau switch de D-Link économique gère les VLAN, la qualité de service (QoS), l’authentification par port, les listes de contrôle d’accès (ACL) mais aussi les tentatives d’attaques par requêtes ARP.

Doté d’une interface webmin conviviale, le D-Link DGS-1210-10P garde une accessibilité à la portée de tous. Elle autorise le paramétrage de toutes les fonctionnalités de niveau 2.

C’est donc le switch parfait car à faible coût il offre un panel d’outil riche et complet.

 

Présentation extérieure

Le D-Link DGS-1210-10P se présente sous la forme d’un boitier on ne peut plus classique. L’intégralité de sa connectique est placée sur la façade argentée avant. Seul le connecteur d’alimentation est placé à l’arrière.

IMGP6241

Ne nécessitant qu’un faible encombrement de par des dimensions compactes, le D-Link DGS-1210-10P reste compatible avec le format rack fréquemment employé en environnement professionnel grâce à deux équerres fournies.

Sa robustesse sera assurée grâce à l’emploi d’un châssis intégralement en acier épais parfaitement en adéquation avec les exigences des professionnels.

IMGP6245

En se rapprochant de la façade, on distingue dix connecteurs RJ45 compatibles gigabyte rassemblés en deux rangées de cinq prises. Deux connecteurs supplémentaires se distinguent à l’extrémité droite. Il s’agit de ports SFP compatibles avec les liaisons optiques.

IMGP6244

De nombreux témoins lumineux offrent un diagnostic immédiat de l’état des connexions. On pourra ainsi prendre connaissance de l’activation de PoE et de la vitesse de chaque port. Un discret bouton poussoir permet de redémarrer l’appareil.

IMGP6246

Sur chaque côté, des évents assurent la dissipation thermique émise par les composants internes. Signalons que le refroidissement est passif et donc aucun ventilateur n’ajoutera de nuisances sonores supplémentaires.

IMGP6247

A l’arrière du D-Link DGS-1210-10P, un seul connecteur d’alimentation classique est présent tandis que le dessus est marqué du nom de la marque.

 

Présentation intérieure

A l’intérieur du D-Link DGS-1210-10P, on découvre une qualité de fabrication et d’assemblage de niveau professionnel. A droite, une imposante alimentation assure un courant stable et précis pour garantir une longue durée de vie.

IMGP6249

Chaque contrôleur est habillé d’un imposant dissipateur tandis que les principaux câbles sont gainés.

 

Caractéristiques

10 ports Ethernet Gigabit 10/100/1000 Mbps

2 liaisons montantes Gigabit Combo 10/100/1000Base-T/SFP

Technologie PoE (Power over Ethernet)

30 watts max. sur 2 ports, 15,4 watts sur 4 ports ou 7,5 watts sur 8 ports

Budget PoE total : 78 watts

PoE en fonction de l'heure

Matrice de commutation : 20 Gbps

Liste de contrôle d'accès basée sur l'adresse MAC, l'adresse IP, (ICMP/IGMP/TCP/UDP), l'ID VLAN, la priorité 802.1p ou le DSCP

Prise en charge de l'authentification RADIUS 802.1X

Filtrage du serveur DHCP1

Détection d’usurpation ARP1

Moteur de sauvegarde D-Link Safeguard Engine

VLAN

Auto Voice VLAN

Qualité de service (QoS)

Gestion des priorités 802.1p, 4 files d'attente par port

Contrôle de la bande passante (précision par port pouvant atteindre 64 Kbps)

Contrôle de flux 802.3x

Mise en miroir des ports

Contrôle de l'envoi massif de messages par diffusion simple/multicast/unicast

Agrégation de liens 802.3ad (8 groupes maximum, 8 ports par groupe)

Surveillance IGMP (v1/v2)

Interface utilisateur Web graphique

Utilitaire SmartConsole

Interface de ligne de commande via Telnet

Supporte la gestion de réseau SNMP par D-View

D-Link Green

Fonction de mise en veille des ports ne disposant d'aucune liaison

Détection de la longueur des câbles

Conception sans ventilateur


L'agrégation de liens aussi appelée Port Trunking consiste à joindre deux ou plusieurs ports réseaux pour offrir plusieurs types de services.

Parmi les plus connus, on peut trouver:

Balance-rr/tlb/alb/XOR

Active Backup

Broadcast

IEEE 802.3ad

Les plus populaires sont l'Active Backup et l'IEEE 802.36ad. Le premier gère la tolérance de pannes c'est à dire que si le premier port réseau était inaccessible, le second prendra le relais automatiquement. Ce mécanisme vise à améliorer la disponibilité des équipements.

La norme IEE 802.3ad est aussi capable d'assurer la tolérance de pannes mais il est particulièrement apprécié pour son équilibrage de charge. Ainsi au cas où la première interface réseau serait saturée, la seconde prend le relais afin d'éviter les engorgements subis par le premier port.

Il est donc tout à fait possible d’utiliser ou d’installer une machine dans laquelle sont présentes deux cartes réseau afin qu’elles fonctionnent en parallèle. On double ainsi les débits.

 

Câblage

Dans un premier temps, il suffit de connecter les deux câbles réseau du NAS à deux ports du  switch  D-Link DGS-1210-10P.

port_trunking

Enfin dans un second temps, on câblera les deux ports Ethernet de la carte mère sur deux nouveaux ports du commutateur D-Link DGS-1210-10P.

Ainsi la phase d'installation est déjà terminée et il ne reste qu'à configurer le NAS, le switch D-Link DGS-1210-10P et le PC.

Configuration

Fort heureusement, il n'est pas utile d'être un expert en réseau pour pouvoir profiter de l'agrégation de liens. Pour chaque équipement, quelques clics de souris suffiront pour mener l'opération à bien.

qnap

Au bout de la chaîne on retrouve le NAS muni d’une interface de gestion grâce à laquelle on configure les ports réseau. En se rendant dans le menu dédié, il suffit de retrouver l’option « Port Trunking » ou Agrégation de liens, de sélectionner les deux interfaces Ethernet puis de sélectionner le bon mode. Dans notre cas on utilise « 802.3ad ».

 

Passons à présent au switch D-Link DGS-1210-10P. La configuration n’est guère plus complexe car il suffit de se rendre dans le menu « Agrégation de ports », de sélectionner les deux ports sur lesquels sont branchés le NAS pour les attribuer à un groupe.

Snap6

On prendra également bien soin de sélectionner l’option « LACP » sinon le NAS ne sera plus accessible. On valide en appliquant la modification et on fait de même avec les interfaces connectées au PC.

Sauvegardez la config (Menu « Enregistrer » en haut à gauche) sinon au prochain redémarrage du switch D-Link DGS-1210-10P, la configuration sera perdue.

 

Reste enfin le PC à paramétrer. On se rendra dans les paramètres de l’une des cartes réseau peu importe laquelle. Chaque marque a ses propres menus et les contrôleurs Intel étant populaires nous les utilisons lors de notre test.

intelnic

On crée une association à laquelle on ajoute le second contrôleur. La validation suffit à rendre l’agrégation de liens opérationnelle.


Bien que l’agrégation de liens soit le centre d'intérêt principal de notre test, le switch D-Link DGS-1210-10P propose de nombreuses autres fonctionnalités.

Snap0

L'interface de gestion du switch offre une très bonne lisibilité grâce à un menu bien pensé et conçu. Les différents menus sont situés sur la droite sous la forme d'une arborescence similaire aux gestionnaires de fichiers.

Un bandeau horizontal d'options est également présent et il est consacré aux sauvegardes et restauration de configuration.

Parmi les options disponibles, neuf catégories segmentant les paramètres pour une meilleure gestion.

Snap3

Le premier menu regroupe les paramètres système, c'est à dire la configuration de l'adresse IP du D-Link DGS-1210-10P mais aussi la journalisation des événements.

Snap5

Dans le menu "Configuration", on retrouve la configuration des VLAN (Virtual Local Area Network). Cette technologie autorise la segmentation de réseaux pour améliorer la sécurité mais aussi pour optimiser leurs organisations.

Auparavant il fallait soit faire appel à des plages d'adresses IP distinctes soit utiliser des switchs différents pour séparer des réseaux. Grâce aux VLAN, il suffit des grouper les ressources souhaitées au sein d'un groupe pour qu'il soit dissocié des autres.

Le D-Link DGS-1210-10P sait également prendre en charge les Voice VLAN utilisés en VoIP (téléphonie sur IP).

Snap7

Le menu agrégation de liens que nous avons parcouru lors de notre chapitre configuration.

Snap8

Le D-Link DGS-1210-10P supportant Poe (Power over Ethernet) il est possible de passer les ports en mode économie d'énergie afin de limiter la consommation électrique.

Snap9

La QoS (Quality of Service) est également un point très important du D-Link DGS-1210-10P. Elle permet de privilégier un type de flux de données par rapport à d'autres. On l'utilise généralement pour faire passer en priorité la VoIP mais d'autres applications peuvent être envisagées.

Snap10

La sécurité est un point clé des réseaux et le D-Link DGS-1210-10P est très bien équipé afin de limiter les accès indésirables. On pourra alors seulement autoriser les machines en fonction de leurs adresses MAC mais aussi leurs adresses IP.

Snap11

Le D-Link DGS-1210-10P est pourvu d'outils capables de détecter certains type d'attaques et d'intrusions. L'une des plus sensible étant l'usurpation ARP. Elle consiste à substituer une adresse MAC et donc obtenir un accès au réseau.

Snap12

Les statistiques sont également présentes et donnent un très bon aperçu de la consommation de la bande passante. Ces informations sont indispensables pour garantir une bonne disponibilité.

Snap13

Le diagnostique des câbles est également possible grâce au D-Link DGS-1210-10P. Cet outil donne de précieuses données afin de repérer d'éventuels disfonctionnements.

Snap15

Les ACL donnent la possibilité de configurer des règles très précises sur les accès au réseau. Elles sont présentes également sur les NAS.

Snap16

Le menu PoE (Power Over Ethernet) permet d'affiner cette fonctionnalité en fonction de chaque port. La puissance peut être définie et même des plages horaires peuvent être indiquées.


Nous effectuons une première mesure de transfert de fichier sans agrégation de liens puis une seconde avec afin de mettre en évidence les gains obtenus. Nous utilisons une carte mère Intel DX79SI ainsi qu'un NAS Qnap TS-1079 Pro.

alone

Sans agrégation de liens, nous dépassons les 90Mo/s, une valeur très proche de la saturation d'une interface gigabyte Ethernet.

aggre

Une fois l'agrégation de liens configurées, nous saturons intégralement nos deux interfaces réseau avec presque 230Mo/s. Les gains sont donc vertigineux car ils sont plus que doublés.

Ainsi le D-Link DGS-1210-10P est le compagnon idéal pour profiter au mieux de son NAS grâce à cette agrégation de liens.


Comme nous avons pu le constater lors de notre test, un switch  ne doit pas se contenter de brasser des câbles réseau car c'est faire l'impasse sur de très nombreuses fonctionnalités indispensables en environnement professionnel mais également très intéressantes à son domicile.

IMGP6240

PoE (Power Over Ethernet) est encore peu répondu chez les particuliers mais vu l'émergence des caméras de surveillance IP, il est à parier que dans un avenir très proche, tous les commutateurs embarqueront cette fonctionnalité. Le D-Link DGS-1210-10P en est bien sur pourvu et dispense donc les caméras compatibles d'un câble d'alimentation électrique.

Les VLAN aussi ne tarderont pas à s'inviter dans nos réseaux domestiques car cette technologie permet de segmenter en groupes les équipements connectés. C'est un outil indispensable pour renforcer la sécurité et administrer au mieux de nombreux appareils ou machines.

Le D-Link DGS-1210-10P supportant les VLAN, on peut parfaitement envisager d'y faire appel notamment pour les auto entrepreneurs travaillant à leur domicile comme pour les petites entreprises.

La QoS (Quality of Service) s'invite régulièrement sur nos cartes mère haut de gamme (gamers et stations de travail) afin de privilégier par exemple les flux audio ou le streaming vidéo. Elle est également supportée par le D-Link DGS-1210-10P mais avec des possibilités de personnalisation largement supérieures.

Elle est donc un atout de choix pour par exemple donner la priorité à la diffusion de contenus multimédia ou à des jeux en ligne plutôt qu'aux téléchargements et autres transferts de fichiers.

Mais surtout le principal argument du D-Link DGS-1210-10P est le support de l'agrégation de liens IEEE 802.3ac et son fameux protocole LACP qui permet de doubler les débits de son NAS.

Auparavant réservé aux switchs de plus de 24 ports et au tarif inaccessible aux particuliers, D-Link permet grâce au DGS-1210-10P de mettre cette technologie à la portée de toutes les bourses.

Car proposé à moins de deux cents euros ce commutateur est l'équipement réseau parfait pour tous les utilisateurs exigeants mais aussi pour les petites entreprises. 

C'est pourquoi nous le recommandons sans retenue à tous ceux désirant un switch de très haute qualité, embarquant toutes les fonctionnalités indispensables et qui deviendront incontournables dans un avenir proche.

Share