Dimanche, 26 Mai

Dernière mise à jour24/05/2019 04:11:35 PM GMT

Vous êtes ici Articles PC de bureau, multimédias Shuttle XPC Nano NC01U

Shuttle XPC Nano NC01U

Envoyer Imprimer

Shuttle se met enfin au format NUC d’Intel, et il le fait plutôt bien. Amateurs de domotique, ou passionnés de vidéos, ce petit XPC Nano NC01U pourrait bien vous séduire.

IMG 20151119 123235

 

En cette fin d’année, nous vous proposons un test assez orienté pour ce mini PC Shuttle NC01U. Comme son nom l’indique, il s’oriente complètement vers le concept de l’Intel NUC. Mais, au contraire de la machine sus-nommée, Shuttle revoit un peu la taille de son produit : 14,1 cm de côté pour 2,9 cm de haut. Minuscule, le NC01 n’en démord pas pour autant côté connectique puisqu’il embarque tout ce dont on a besoin pour du stockage externe, du périphériques ou encore pour un réseau haut débit. On trouve sur l’arrière de gauche à droite, la prise d’alimentation avec le bloc en externe, le mini DisplayPort, la prise HDMI, le port RJ45 Gigabit ainsi que deux prises USB 2.0. A l’avant du NC01U, l’utilisateur peut y brancher deux périphériques compatibles USB 3.0 ainsi qu’une carte au format SD. Le petit plus, bien qu’habituel pour la marque, la prise RS232 sur le côté. Ainsi, et si vous avez le projet (ou déjà chez vous) de monter des cartes Arduino, par exemple, ce port permet de les piloter depuis ce mini PC.

IMG 20151119 123645 IMG 20151119 123713
Les deux boutons d'allumage sont un peu mous...

Le petit plus donc pour faire de ce NC01U un véritable hub de contrôle domotique, pour peu que vous avez les équipements compatibles. Nous ne doutons pas que les bidouilleurs y trouvent leur compte. Mais ce n’est pas tout. A l’intérieur cette fois, le petit Shuttle embarque un processeur double coeur de génération Broadwell, sorti début 2015. Avec un TDP de 15W, le CPU est dissipé par un ventilateur, dont nous reviendrons dessus dans ce test. A côté, l’utilisateur peut y adjoindre une barrette de RAM en SoDIMM à DDR3L-1600 à 1,35V. Il faut donc être attentif au moment de l’achat et prendre les bonnes références. En outre, Shuttle fournit aussi la carte WiFi/Bluetooth 802.11ac sur deux antennes uniquement. Ainsi, le débit maximal obtenu pour cette carte est de 433 Mb/s, au mieux, sur la bande des 5 GHz.

Petit, mais tout y est !

Le stockage est quant à lui géré par un autre petit SSD au format M.2 auquel il est possible d’adjoindre un autre disque dur, plus standard cette fois, au format 2,5” de 7 mm d’épaisseur. Nous vous attirons une nouvelle fois l’attention sur cette épaisseur lors de l’achat du disque dur à plateaux. On ne peut donc pas critiquer les choix techniques de Shuttle sur l’ensemble des spécifications techniques. D’autant plus que le prix d’attaque est plutôt intéressant dans cette version toutes options : 170€ environ, selon la crémerie. Si vous rajoutez simplement le disque dur classique, vous avez une configuration bureautique, qui se cale partout pour 240€.

IMG 20151119 122007 IMG 20151119 122044
Un slot RAM de chaque côté. Il faut jouer du tournevis pour remplacer son kit.

Il faut tout de même mettre en lumière les capacités de la puce Intel, le Celeron 3205U. Si l’on sait qu’il n’a que deux coeurs de calcul, il ne supporte pas l’HyperThreading. En outre, il ne supporte pas le Turbo, et donc à une fréquence maximale de 1,5 GHz. Le circuit graphique ne casse pas non plus des briques. De ce côté, l’année prochaine, Shuttle va nous proposer une option plutôt sympa : l’extension GPU. En kit externe, on pourra alors bénéficier d’un GPU un peu plus costaud pour alimenter nos jeux vidéos. Il s’agira tout vraisemblablement d’une R7 370M. Bon, pas de quoi arracher le papier peint, mais il sera toujours possible de lancer quelques parties de WOT ou de Tomb Raider sans trop sacrifier sur la qualité.

Petit, mais pour en faire quoi ?

A ce moment précis du test du NC01U, on peut alors se demander à quoi bon mettre 240€ dans cette machine, certes minuscule, mais qui ne risque pas de nous faire envie en balançant de la purée de pixels sur les murs. Et bien, détrompez-vous. Le petit dernier de Shuttle nous a plutôt séduit pour en faire une solution centrale de gestion de notre vidéothèque. Avec ce Celeron et son circuit graphique associé, ainsi que 4 Go de RAM sur une seule barrette, le Shuttle n’a pas bronché sur la lecture de flux vidéos en 1080p en H.264 (encore heureux). Pour le test, nous avons installé la distribution modifiée avec Kodi (Kodibuntu) qui permet de gérer directement la bibliothèque de vidéos, de musiques et de photos stockés sur le disque dur interne mais aussi sur votre NAS si vous en avez un. Avec le Gigabit Ethernet, nous n’avons pas noté de saccades ou de décalages de lecture, un bon point. On relativise tout de même, puisque ce processeur est tout de même assez récent. Il possède tout l’attirail nécessaire pour le décodage matériel des vidéos modernes.

IMG 20151119 123521
Le port dock ici présent permet d'ajouter du stockage. Mais pas uniquement...

Côté jeux, avec un OS Windows 10 cette fois, les choses se corsent. La GT1, avec ses 12 EU, peine, comme nous le disions plus haut. Il peine d’autant plus que les 15W soufflés par le ventilateur du NC01U ne se fait pas en silence. Dans un environnement calme, il crache autant en décibel qu’un PC portable gamer que nous avons testé précédemment. Avec notre sonomètre posé à un mètre de l’appareil, nous remontons 42,5 dbA. En revanche, en lecture vidéo, il est inaudible. En outre, en bureautique dite légère, avec de la pages web ouvertes, un client mail, de la messagerie instantanée, le Celeron fournit assez de puissance pour suivre la cadence de cette activité, le tout dans un silence relativement contenu, auquel on peut noter un léger souffle sourd et continu.

Comme nous le disions plus haut, avec le disque dur, et sans système d’exploitation, le Shuttle NC01 vaut dans les 240€. Si vous cherchez une petite machine pour faire de la bureautique légère, de la lecture de vidéos ou encore de la menue retouche photo avec un logiciel gratuit, ce mini PC est pour vous. Nous ne pouvons malheureusement pas encore statuer sur l’option de carte graphique externe. Cependant, nous imaginons assez facilement que cette option facturée assez chère - qui englobera une carte fille, de la connectique, et bien sûr, le GPU d’AMD -, permettra de jouer dans de bonnes conditions en gardant un format compact et passe-partout. Côté consommation électrique, le bloc alim’ de 65W suffit en l’état pour alimenter tous les composants de ce produit. En outre, pour les clients désireux d’une version plus musclée pour faire de la bureautique un peu plus hard core (on pense notamment aux fans de la macro Excel) ou encore du jeux vidéo sans y mettre tout en extra détail, Shuttle propose d’autres modèles allant du Core i3 au Core i7. Ainsi, Shuttle propose du compact avec son XPC Nano NC01U, pour un prix serré et intéressant, tout en sachant les contraintes appliquées à ce genre de machines.

alt alt

fleche Compact et léger,
fleche Prix, même en rajoutant le HDD,
fleche Parfait pour un mediacenter maison.

 flecheVentilation trop bruyante en charge.

Share