Lundi, 14 Octobre

Dernière mise à jour11/10/2019 04:47:13 PM GMT

Vous êtes ici Articles PC de bureau, multimédias Shuttle SH97R6

Shuttle SH97R6

Envoyer Imprimer

Le capot s’enlève via trois vis à main et la présence de nombreux câbles traversant de part en part le boitier nous laissent circonspects. Il s’agit des connecteurs déportés de façade.

IMGP7412

Mais pourquoi les concepteurs ne les ont-ils pas placés comme dans les NAS directement soudés sur la carte mère ? Sans être véritablement pénalisant, c’est un détail améliorable pour une machine orientée « luxe ».

La conception desktop n’offre aucune originalité puisque la carte mère siège en bas du boitier alors que les unités de stockage s’installeront dans l’emplacement dédié côté façade. Enfin le ventilateur est placé à l’arrière sous un cache en aluminium muni d’une grille.

IMGP7416

L’intégration des unités de stockage est archaïque puisqu’elle repose sur un ancestral système de fixation par vis comme c’était le cas il y a une décennie. Aucun système d’amortissement des vibrations n’a été prévu. Seule la possibilité de pouvoir installer deux SSD ou HDD au format 2.5’’ dans un seul 3.5’’ redore le blason de cette partie du boitier.

Comme cette fois Shuttle annonce cette machine mini-serveur, nous aurions largement préféré des baies extractibles à chaud comme sur les NAS.

IMGP7418

Les connecteurs de façade exigent de nombreux câbles épais traversant toute la longueur du boitier. Or il aurait été bien plus judicieux de les souder directement sur la carte mère évitant tout câble supplémentaire entravant le flux d’air indispensable au refroidissement des éléments.

IMGP7419

Le montage du processeur exige l'extraction du système de refroidissement. Il faudra commencer par quatre vis à main situés sur la façade arrière du SH97R6. La base venant couvrir le processeur repose encore sur le système de fixation d’origine en plastique.

IMGP7426

Fragile il supportera difficilement de multiples démontages et le risque d’erreur est un peu plus important.

IMGP7427

Le système de fixation du système de refroidissement est identique aux ventilateurs livrés avec les processeurs Intel..

IMGP7421

Une fois le système de refroidissement I.C.E enlevé, l’espace interne du SH97R6 demeure conséquent et même si les câbles USB gâchent l’aspect général, nous nous devons de reconnaître que le socket reste accessible tout comme les quatre ports mémoire.

IMGP7431

Rapprochons nous des étages d’alimentations et le radiateur dédié fait lui aussi dans le minimalisme. Seules trois bobines assureront la charge et leur qualité est inférieure à celles présentes sur les cartes mères traditionnelles.

IMGP7435

Les quatre ports SATA sont complètement collés au port PCIe 16X et pourtant ce n’est pas l’espace qui manque sur la carte mère du SH97R6.

IMGP7436

Alors que les cartes mères mini ITX arborent de somptueux radiateurs sur le chipset, le SH97R6 se contente d’un modèle économique.

IMGP7438

Malgré ses petits défauts, le SH97R6 accueille deux ports mSATA et c’est une excellente initiative. On pourra y placer un SSD sur le premier au format plein et une interface wifi sur le second en demi format.

IMGP7439

Si le mini ITX accepte systématiquement deux ports DIMM DDR3, le SH97R6 prend l’avantage avec quatre port comme toutes les cartes mères ATX.

IMGP7441

La longueur du boitier permet d’installer les cartes graphiques les plus prestigieuses mais son alimentation limitée à 300 watts limite les possibilités. Une GTX 760 approche les limites s’il est joint à un CPU Intel i7 4770K. Toutefois la marque propose en option un modèle de 500 watts.

IMGP7444

Enfin l’alimentation ne fait guère mieux sur sa connectique non gainée. Toujours pour les cartes graphiques, seul un connecteur six pins est prévu afin d'éviter l'ajout d'un modèle trop puissant.

Ainsi le SH97R6 a certes une très belle allure mais les compromis réalisés par la marque afin d’aboutir à un tarif attractif risquent pour les utilisateurs exigeants de se tourner éventuellement vers le mini ITX plus personnalisable.



Share