Samedi, 07 Décembre

Dernière mise à jour06/12/2019 02:39:43 PM GMT

Vous êtes ici Articles PC de bureau, multimédias Shuttle SH97R6

Shuttle SH97R6

Envoyer Imprimer

Il revient en force le fameux Barebone de Shuttle R6 avec cette fois ci un chipset Intel H97 et il est donc référencé SH97R6.

IMGP0584

Le concept de Barebone repose sur une base ultra compacte comprenant un mini boitier une carte mère et une alimentation. Reste donc aux utilisateurs à installer un processeur, la mémoire et le système de stockage interne pour que la machine soit fonctionnelle.

La marque a conçu le SH97R6 afin qu’il accomplisse le rôle de mini serveur alors que le SH87R6 était orienté divertissement.

displayShuttle a saisi les nouvelles attentes des particuliers comme des professionnels en mettant l’accent sur l’affichage multi-écrans. Le SH97R6 est capable de géré jusqu’à trois écrans simultanément et supporte les résolutions les plus élevées comme la 4K (3840x2160 pixels).

Bien que le boitier mesure à peine vingt centimètres de côté, le SH97R6 n’a rien à envier aux PC standards au format ATX en termes de puissance.

Compatible avec les processeurs Intel Core de quatrième et cinquième génération (Haswell), Shuttle le certifie pour quatre-vingt-dix-sept modèles allant du Pentium jusqu’aux i7. La puissance du CPU ne devra pas dépasser les quatre-vingt-quinze watts.

bronzeL’alimentation de trois cents watts permet d’installer un processeur puissant et même une carte graphique avancée. Au cas où l’on souhaiterait installer un modèle plus puissant, Shuttle propose à son catalogue un modèle plus puissant de cinq cents watts. Celle livrée avec le SH97R6 est au format Flex-ATX et elle est certifiée 80 Plus Bronze, c'est-à-dire que son rendement est supérieur ou égal à 82%.

Pour rappel le plus puissant processeur Intel en socket 1150 atteint quatre-vingt-huit watts et pourra donc parfaitement prendre sa place au sein du SH97R6.

Le refroidissement sera effectué grâce à un ingénieux système air lui aussi très compact et dont les performances nous avaient impressionnés dans la version H87.

carteLe troisième atout de ce Barebone est sa capacité d’évolution. Sa carte mère d’un port PCI Express 16x et un 4x où pourront se loger par exemple, d’une carte graphique ou une carte d’extension de stockage RAID.

Le châssis supporte les cartes graphiques Dual Slot et donc la majorité des modèles disponibles sur le marché.

Toujours dans un souci d’offrir les meilleures possibilités d’extensions, le SH97R6 profite de deux slots mini-PCIe qui pourront accueillir contrôleur réseau sans fil et SSD.

Concernant la mémoire vive, les quatre ports DIMM (format standard) accepteront un maximum de 32GB de DDR3 à une fréquence de 1600MHz.

stockageLe SH97R6 étant orienté mini-serveur, le fabricant se devait d’assurer de sérieuses options en stockage interne. Une baie optimisée acceptera jusqu’à quatre disques durs ou SSD. Un lecteur optique est également envisageable. Le chipset Intel H97 permet de bénéficier de quatre ports SATA 6Gbps.

A propos de cette puce, pourquoi le préférer au Z97 dans ce type de configuration ? Le Z97 est perçu comme incontournable et pourtant ses fonctionnalités exclusives sont rarement employées par les utilisateurs.

Les différences entre le Z97 et le H97 sont minimes. Ce dernier est moins coûteux puisqu’il ne supporte pas les solutions multi GPU (plusieurs cartes graphiques cumulées).

Le H97 ne supporte pas officiellement l’overclocking même si dans la pratique, la majorité des marques de cartes mères profitent d’un bug pour activer cette option.

Enfin, le chipset Intel H97 profite d’une fonction que le Z97 ne supporte pas, l’Intel Small Business Advantage. Il s’agit de mécanismes de sécurité visant plus particulièrement les entreprises. Parmi elles, le blocage de ports USB empêche le vol de données.

La carte mère intègre les contrôleurs audio et réseau. Shuttle a retenu un Realtek ALC 892 assez ancien mais aux performances largement suffisantes pour une machine de ce type. Le réseau est lui aussi confié à un Realtek référencé 8111G. Il supporte les connexions Gigabit.

Afin de rester dans un budget contenu, la marque a préféré ne pas inclure une solution Wifi dans le package de base mais l’option reste disponible.


Le chassis de la version H97 étant parfaitement identique à celui du H87, nous reprenons la section dédiée. Toutefois les quelques changements sont mis à jours comme le panneau de connectique arrière.

On démarre la visite du SH97R6 par son aspect général qui ravira les fans de surfaces plastiques brillantes et de châssis en aluminium.

IMGP7404

Le boitier est carré et les arêtes sont arrondies. Il garde ainsi l’avantage de réduire les coûts mais si nous l'avions trouvé assez austère lors de notre première rencontre, nous estimons qu'il est toujours d'actualité.

IMGP7401

En bas de la façade, on découvre sous une trappe souple une connectique ultra classique : quatre USB dont deux au standard 3.0 et deux mini jack audio. L’un des connecteur USB 2.0 est compatible avec la fonction « Super Charger ».

IMGP7405

Alors que tout en haut on pourrait encore y installer un lecteur de blu-ray, l’emplacement central compatible avec les lecteurs de disquette accueillera pourquoi un lecteur multi cartes.

IMGP7407

En dessous, le châssis couleur brut est muni de quatre pieds des plus basiques. La marque vise donc le tarif le plus bas.

IMGP0587

A l’arrière du SH97R6, on distingue le petit ventilateur de l’alimentation qui générera sans doute une nuisance sonore élevée. Au centre, les alvéoles laisseront s’échapper l’air chaud produit par le radiateur du processeur.

A droite les deux équerres PCI serviront au cas ou on installera une carte graphique et le panneau de connecteur se situe tout en bas.

IMGP0588

En plus des trois sorties vidéo, il reste un connecteur réseau Gigabit, six USB dont deux en 3.0, un eSATA et cinq mini jack audio. On note également la présence d’un switch CMOS.


Le capot s’enlève via trois vis à main et la présence de nombreux câbles traversant de part en part le boitier nous laissent circonspects. Il s’agit des connecteurs déportés de façade.

IMGP7412

Mais pourquoi les concepteurs ne les ont-ils pas placés comme dans les NAS directement soudés sur la carte mère ? Sans être véritablement pénalisant, c’est un détail améliorable pour une machine orientée « luxe ».

La conception desktop n’offre aucune originalité puisque la carte mère siège en bas du boitier alors que les unités de stockage s’installeront dans l’emplacement dédié côté façade. Enfin le ventilateur est placé à l’arrière sous un cache en aluminium muni d’une grille.

IMGP7416

L’intégration des unités de stockage est archaïque puisqu’elle repose sur un ancestral système de fixation par vis comme c’était le cas il y a une décennie. Aucun système d’amortissement des vibrations n’a été prévu. Seule la possibilité de pouvoir installer deux SSD ou HDD au format 2.5’’ dans un seul 3.5’’ redore le blason de cette partie du boitier.

Comme cette fois Shuttle annonce cette machine mini-serveur, nous aurions largement préféré des baies extractibles à chaud comme sur les NAS.

IMGP7418

Les connecteurs de façade exigent de nombreux câbles épais traversant toute la longueur du boitier. Or il aurait été bien plus judicieux de les souder directement sur la carte mère évitant tout câble supplémentaire entravant le flux d’air indispensable au refroidissement des éléments.

IMGP7419

Le montage du processeur exige l'extraction du système de refroidissement. Il faudra commencer par quatre vis à main situés sur la façade arrière du SH97R6. La base venant couvrir le processeur repose encore sur le système de fixation d’origine en plastique.

IMGP7426

Fragile il supportera difficilement de multiples démontages et le risque d’erreur est un peu plus important.

IMGP7427

Le système de fixation du système de refroidissement est identique aux ventilateurs livrés avec les processeurs Intel..

IMGP7421

Une fois le système de refroidissement I.C.E enlevé, l’espace interne du SH97R6 demeure conséquent et même si les câbles USB gâchent l’aspect général, nous nous devons de reconnaître que le socket reste accessible tout comme les quatre ports mémoire.

IMGP7431

Rapprochons nous des étages d’alimentations et le radiateur dédié fait lui aussi dans le minimalisme. Seules trois bobines assureront la charge et leur qualité est inférieure à celles présentes sur les cartes mères traditionnelles.

IMGP7435

Les quatre ports SATA sont complètement collés au port PCIe 16X et pourtant ce n’est pas l’espace qui manque sur la carte mère du SH97R6.

IMGP7436

Alors que les cartes mères mini ITX arborent de somptueux radiateurs sur le chipset, le SH97R6 se contente d’un modèle économique.

IMGP7438

Malgré ses petits défauts, le SH97R6 accueille deux ports mSATA et c’est une excellente initiative. On pourra y placer un SSD sur le premier au format plein et une interface wifi sur le second en demi format.

IMGP7439

Si le mini ITX accepte systématiquement deux ports DIMM DDR3, le SH97R6 prend l’avantage avec quatre port comme toutes les cartes mères ATX.

IMGP7441

La longueur du boitier permet d’installer les cartes graphiques les plus prestigieuses mais son alimentation limitée à 300 watts limite les possibilités. Une GTX 760 approche les limites s’il est joint à un CPU Intel i7 4770K. Toutefois la marque propose en option un modèle de 500 watts.

IMGP7444

Enfin l’alimentation ne fait guère mieux sur sa connectique non gainée. Toujours pour les cartes graphiques, seul un connecteur six pins est prévu afin d'éviter l'ajout d'un modèle trop puissant.

Ainsi le SH97R6 a certes une très belle allure mais les compromis réalisés par la marque afin d’aboutir à un tarif attractif risquent pour les utilisateurs exigeants de se tourner éventuellement vers le mini ITX plus personnalisable.


Le SH97R6 passe par la case antiquité pour ce qui est de son BIOS puisqu’il repose encore sur une interface intégralement texte.

IMGP7447

On retrouve donc une présentation ultra basique grise et bleue sans la moindre fioriture basée sur six menus. La page d’accueil reprend les informations sommaires comme l’horloge de la machine, le CPU installé et la capacité mémoire.

IMGP7448

Le menu avancé reprend les différents équipements présents au sein du SH97R6 comme le CPU, le stockage, l’USB, la supervision matérielle ou les tensions/fréquences.

IMGP7453

Un petit tour dans la section ventilation donne peu de possibilités de personnalisation. On aura uniquement le choix entre mode « intelligent » ou vitesse de rotation fixe.

IMGP7455

Concernant la RAM, inutile d’aller au delà des 1600MHz car la carte mère du Shutle SH97R6 ne les dépasse pas.

IMGP7456

Les autres menus du BIOS du SH97R6 restent des plus classiques avec par exemple le menu démarrage.

IMGP7450

Attardons nous sur le menu fréquences/tensions et c’est une nouvelle déception car aucune possibilité d’overclocking n’est présente. Bien que Shuttle ne partage pas les mêmes conceptions que les acteurs du mini ITX, il perd tout de même un atout non négligeable.


Hardware

IMGP9164

Processeur : Intel Core i7 4790K
RAM : 8GB DDR4 OCZ 2133MHz
Stockage SSD : Sandisk Ultra II
Stockage HDD : Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache
Convertisseur SATA/USB 3.0 : ICY Box IB-111U3-Hub
Convertisseur SATA/eSATA : Akasa Elite

 

Software

Windows 7 X64 installé sur un HDD SATA Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache connecté sur le premier port SATA 6Gbps (si disponible).

Tous les pilotes installés sont en dernière version disponible à la date du test.

 

Mesures réseau

LAN: Benchmark ATTO mesurant le transfert entre la plateforme de test et un NAS Qnap TS1079 Pro équipé d'un SSD Intel Serie 330 120Go.

WAN: l'interface Wifi (si disponible) est testée via le benchmark ATTO mesurant le transfert avec un NAS Qnap TS1079 Pro et équipé d'un SSD Intel Serie 330 120Go. La connexion est assurée via un routeur D-Link DIR-865L.

 

Stockage

SATA: SSD Intel Serie 310 120GB via ATTO sur ports SATA II (3Gbps) & III (6Gbps) du chipset principal puis des contrôleurs tiers (si disponibles).

RAID: 5 HDD Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache connectés sur le contrôleur principal puis secondaire (si disponible)

Benchmark ATTO RAID mode 0 (2HDD & 5HDD), 1 (2HDD), 10 (4HDD) et 5 (3HDD & 5HDD).

 

Interfaces

Mesure sur chaque contrôleur

SSD Intel Serie 310 120GB connecté à un ICY Box IB-111U3-Hub
Mesure ATTO sur chaque contrôleur en USB 3.0 et 2.0 (si disponible).

eSATA: ATTO sur SSD Intel Serie 310 120GB connecté à un Akasa Elite

 

Consommation électrique

Mesures effectuées à la prise électrique de la plateforme de test

CPU à fréquence stock en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l'IGP est présent sinon ajout d'un GPU)
CPU à fréquence OC en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l'IGP est présent sinon ajout d'un GPU)

 

Températures

Aida 64 System Stability Test 5mins fréquence stock + ventilateurs profil automatique

 

Benchmark CPU

Configuration par défaut: paramètres automatique.

Overclocking automatique: outil overclocking activé (si disponible).

Overclocking manuel: fréquence maximale atteignable stable le temps des benchmarks (watercooling pour les cartes mèers dédiées).

Software 

 SuperPI 1Mo
 wPrime 1024
 Cinebench
 PCMark 2011
 7Zip
 Truecrypt
 UCBench
 X264 Benchmark
 

Champs d'applications: 

 Calculs intensifs
 Bureautique et Multimédia
 Traitement de fichiers
 3D

 


wPrime 1024

shoot_wprime

wPrime 1024 est similaire à Super Pi mais calcule cette fois une fonction mathématique. wPrime est multi threads mais par défaut il est limité à quatre threads. Nous laissons cette configuration sans la modifier. Le résultat étant donné en secondes, le résultat le plus petit est le meilleur.

prime

Notre comparaison entre le SH87R6 équipé d'un CPU Intel i7 4770K et le SH97R6 disposant d'un i7 4790K tente de démontrer l'intérêt d'une machine actualisée et de dernière génération. Sous wPrime, l'écart est flagrant avec plus de 150s de gagnées.

 

UCBenchmark

shoot__ucbench

UCBench ou UnRAR-Crack Benchmark comme son nom l’indique tente de retrouver le mot de passe d’un fichier archivé au format RAR. Le score donné représente le nombre de possibilités exécutées par seconde et il est capable de tirer parti des instructions liées à l’encryption intégrées dans les processeurs.

 uc

Les écarts sont important avec plus de 100 combinaisons par seconde.

 

ScienceMark

shoot_sciencemark

Ce dernier logiciel de calcul brut se spécialise dans les domaines scientifiques comme les opérations sur les matrices ou sur les molécules. Les résultats sont donnés sous forme de scores.

scien

Le SH97R6 doté d'un CPU plus puissant profite également à ScienceMark en gagnant pratiquement 200 points.

 


Aida64

 

aida-memoryNous utilisons Aida64 pour mesurer la bande passante de la mémoire vive.

aidaLe SH97R6 exploite correctement la bande passante mémoire avec plus de 17 000Mo/s en lecture.

 


Cinebench

shoot_cinebench

Cinebench est l’un des tests les plus intéressants de notre panel car il compte parmi les rares à exploiter à 100% la puissance des CPU.

cine

La aussi, le SH97R6 obtient un excellent score proche de 9 points.

 

 


7Zip

shoot_7zip

7Zip est le meilleur logiciel de benchmark concernant la compression de données. Il est multi thread et ses résultats sont exprimés en MIPS (opérations par seconde).

7

Le SH97R6 est le seul à s'approcher des 25 000 Mips sous 7Zip.


PassMark

shoot_passmark

 PassMark est un benchmark généraliste mesurant les performances générales d'une machine. Le résultat est exprimé sous la forme de score.

passm

Sous Passmark, le SH97R6 dépasse les 10 000 points.

 

X264 Benchmark

shoot_x264

X264 Benchmark encode une vidéo au célèbre format X264 très lourd en puissance de calcul. Il se déroule selon deux passes. La première analyse la vidéo et la seconde procède à l’encodage proprement dit.

x264

 Le SH97R6 dépasse les 45 FPS sur la deuxième passe.


                SATA

sata

Le SH97R6 permet à notre SSD de référence d'être pleinement exploité sans la moindre bride.

 

                USB

usb

Les débits en USB sont corrects avec des valeurs proches de 200Mo/s.

 

                LAN

lan

Le contrôleur 8111 est ancien mais ils'en srt fort bien  avec plus de 115Mo/s.


Nous employons RightMark Audio Analyser afin de mesurer les performances du contrôleur audio.

rightmark

Pour se montrer efficace la puce testée doit obtenir un minimum de 90dB de dynamique afin de rivaliser avec une chaine hifi classique.

Concernant la distorsion, elle doit être inférieure à 0.1%.

Enfin la courbe de réponse de fréquence doit être la plus linéaire possible et les canaux Gauche et Droit doivent se confondre dans l'idéal.

 

son1

L'ALC 898 est lui aussi encien mais ses performances restent très satisfaisantes avec presque 90dB de dynamique.

 

son2

Concernant la distorsion, elle est plus élevée que celle relevée sur les puces de dernières génération avec 0.1%.

 

Spectrum

La linéarité est quasi parfaite.

 


Nous démarrons notre série de mesures par la surveillance de la température du processeur au repos et en charge.

temp1

En restant proche des 70°C en charge, notre i7 4970K est parfaitement refroidi.

temp2

L'unique ventilateur du Shuttle répond intelligemment aux besoins du processeur en oscillant entre 1200 RPM et 1800 RPM.

watt

La consommation électrique est fidèle à toutes les plateformes avec moins de 50W au repos  et moins de 150W en charge.


Le Shuttle SH97R6 sera une excellente base pour un PC compact, puissant et évolutif. Tout son intérêt repose sur un concept barebone personnalisable auquel il suffit d’ajouter un processeur, de la mémoire et un support de stockage interne.

IMGP0582

Le SH97R6 compte donc parmi les meilleurs compromis entre PC à la carte et tour complète. Une fois déballé, le nouveau barebone Shuttle est prêt à l’emploi car les composants sont montés et les câblages sont effectués. L’installation du processeur, de la mémoire et du disque dur restent simples et accessible à tous.

Bien que les dimensions de la machine soient réduites au maximum, l’espace interne est largement suffisant tant pour le montage que pour le refroidissement.

D’ailleurs il s’agit d’un des meilleurs atouts du Shuttle SH97R6 car en employant le processeur le plus puissant pour ce type de plateforme, les températures nous ont totalement convaincu sans générer de fortes nuisances sonores.

De plus le volume interne autorise la majorité des cartes graphiques à condition de respecter la puissance maximale supportée par l'alimentation.

Cette fois Shuttle actualise son SH87R6 à l’aide d’un chipset de dernière génération : L’Intel H97. Même si cette mise à jour ne conserve que des intérêts de plus limités, la marque en profite pour revoir les sorties vidéo disponibles à l’arrière du boitier avec deux sorties DisplayPort, une norme désormais répandue sur les écrans « 4K ».

Ces seules modifications montrent qu’il s’agit d’une évolution mineure par rapport à la génération précédente. Ce constat ne peut être interprété comme un reproche car le SH87R6 était déjà très convaincant même si sa baie de stockage reste archaïque et les câbles internes auraient pu être moins nombreux.

En étant disponible sous les trois cents euros, le Shuttle SH97R6 se présente comme le meilleur choix à tous ceux souhaitant un barebone de qualité, préassemblé et évolutif.  

 

alt alt

fleche Chassis de qualité
fleche Refroidissement
fleche Evolutivité

fleche Baie de stockage archaïque
fleche Nombreux câbles internes

Share