Mardi, 12 Novembre

Dernière mise à jour08/11/2019 02:50:51 PM GMT

Vous êtes ici Actualité PC Bureau, lecteurs multimédias

PC Bureau, lecteurs multimédias

LENOVO dévoile un nouvel ordinateur tout-en-un, le C225.

Envoyer Imprimer

LENOVO, le fameux constructeur chinois, annonce la disponibilité sur le marché américain d'un nouvel ordinateur tout-en-un, décliné sur deux versions et positionné sur l'entrée de gamme, le C225.

 

q5idx7x0y3i7gcpptvds.jpg

 

Le C225 incorpore un processeur bi-coeur AMD E-450, cadencé à 1,65 GHz, combiné à un chipset graphique intégré Radeon HD 6310 compatible DirectX 11. Il inclut, bien évidemment en plus du clavier et de la souris, un écran 18,5 pouces d'une résolution de 1366x768 pixels, plusieurs ports USB 2 et 3, une prise Ethernet, une carte compatible Wi-fi 802.11 n, une webcam 0,3 Mpixels et 2 enceintes de 3 Watts.

Au chapitre des différences , les deux versions se distingueront uniquement par la quantité de RAM embarquée (4 ou 8 Go) et la capacité de stockage de type mécanique (500 Go ou 1 To). Il pourra en outre bénéficier d'un lecteur de DVD et d'un tuner TV TNT, tous deux optionnels.

Toutefois, on ne connaît que les prix affichés sur le marché américain, i-e respectivement 499 et 699 dollars, le constructeur chinois n'ayant rien révélé à ce jour quant une date de disponibilité en Europe, même si l'article est référencé sur le site LENOVO France.

 

Commodore renoue avec le haut de gamme

Envoyer Imprimer

Commodore, société célèbre dans le coeur des plus de 30 ans avec son Commodore 64, célèbre ordinateur des années 80, à offert en ce début d'année une petite cure de jouvence à l'appareil en lui renouvelant l'intérieur. En fin d'année, une nouvelle version apparaitra et prendra le doux nom de Commodore 64 Extreme.

Au mois d'Avril, le nouveau Commodore intégrait un Intel D525, 2Go de mémoire et un NVIDIA ION2 pour la partie graphique, un équipement digne d'un bon netbook mais cette fois-ci la firme va plus loin.

commodore_64.jpg

Pour être exact, la société a bricolé l'intérieur pour y faire rentrer un processeur Core i7-2720QM ( 4 coeurs / 8 Threads, 2,2GHz à 3,3GHz en mode Turbo et 6Mo de cache L3 ) avec sa partie graphique HD 3000. Le processeur est accompagné de 8Go de DDR3, un disque dur de 2To ainsi que le WiFi b/g/n et le Bluetooth. Il possède aussi un combo lecteur / graveur DVD slim et un lecteur de carte 6-en-1.
Pour la connectique il y a 2 ports USB 3.0, 5 USB 2.0, un port Ethernet Gigabit, un connecteur HDMI, un DVI ainsi qu'un DisplayPort.

Ce PC est équipé du Commodore OS, une version de Linux spécialement adapté pour l'occasion, des dizaines de logiciels sont installés, en passant par GIMP, LibreOffice, Firefox, Filezilla mais aussi des dizaines de jeux open-sources sont inclus.

commodore_64_2.jpg

Le tout pour la modique somme de 1 499$ ! c'est un peu plus élevé qu'un ordinateur portable avec l'équipement équivalent mais seulement voilà il n'y a pas d'écran, de quoi enfoncer le clou. Il faut tout de même nuancer avec l'aspect fait main et surtout le fait d'avoir la classe d'un vrai geek , et ça, ça n'a pas de prix !

Dell avance le pion Inspiron One 2320 sur le marché des PC tout-en-un

Envoyer Imprimer

Après Asus, Samsung, HP ou encore Toshiba, Dell annonce son Inspiron One 2320, sa nouvelle gamme de PC tout-en-un équipée de processeurs Intel Sandy Bridge.

Nous entrons plus que jamais dans l’ère des PC tout-en-un et le constructeur Dell l’a bien compris. C’est ainsi qu’il a lancé la gamme Inspiron One 2320 qui comprend deux produits dont l’un tactile et l’autre non. L’Inspiron One 2320 présente une finition réussie, il est également peu encombrant avec une dalle de 23 pouces et des dimensions 567 x 397 x 68 mm.

L’Inspiron One 2320 se décline en trois configurations toutes livrées avec Windows 7 Édition Familliale Prenium 64 bits. Ces trois versions sont équipées de processeurs Intel Sandy Bridge et de cartes graphiques Nividia GT 525M. En entrée de gamme, on a le processeur i3-2100S cadencé à 3.1 GHz couplé avec 4 Go de RAM et 2 To de stockage.

Pour le modèle intermédiaire, on a  le processeur quad-core i5-2400S cadencé jusqu’à 3.5 GHz, 6 Go de RAM et un disque dur de 2 To en plus d’un lecteur Blu-Ray. Enfin la version haut de gamme présente le processeur quad-core i7-2600S cadencé jusqu’à 3.8 GHz. En ce qui concerne le prix, il faudra compter respectivement 799, 899 et 1099 euros.

Shuttle : XPC SH61R4 pour Sandy Bridge

Envoyer Imprimer

Shuttle vient d’annoncer le lancement de SH61R4, son barebone pour la nouvelle génération des processeurs Intel Core.

Le spécialiste des barebone a donc lancé un mini-PC qui est destiné aux processeurs basés sur l’architecture Sandy Bridge d’Intel sous la référence SH61R4. Il accepte donc tous les processeurs Sandy Bridge dont le TDP est inférieur à 95 W. Par ailleurs, on retrouve le socket LGA 1155. Comme son nom l’indique, le nouveau mini-PC de Shuttle s'articule autour d'une carte mère qui embarque un chipset H61.

Côté mémoire, on note la présence de deux emplacements en double canal pour une capacité maximale de 8 Go en 1066 et 1333 MHz. En ce qui concerne le stockage, le SH61R4 présente 4 ports SATA et un emplacement pour 2 en 3.5 pouces et 1 en 5.25 pouces. Il est également possible d’installer une carte graphique à travers le port PCIe 2.0 x16. Le tout est refroidit par un système comprenant un radiateur, des caloducs et un ventilateur de 92 mm.

riwm8cnom1h79omj0a3d.jpgQuand à la connectique, on note au total 8 ports USB 2.0 dont deux sur la façade, 2 ports USB 3.0, 2 Sorties DVI-D et DVI-I, 1 port réseau Gigabit, 3 prises jack audio. Côté design, le SH61R4 ne diffère pas beaucoup des modèles précédents. De petite taille, le boitier mesure 325 x 215 x 190 mm et pèse 3.2 kg.

Le SH61R4 débarquera bientôt sur le marché français. Si aucune date n’a encore été communiquée, on sait d’ores et déjà que son prix se situera aux alentours de 200 euros.

La Zbox de Zotac équipée d’un processeur VIA

Envoyer Imprimer

A l’occasion du Computex 2011, le fabricant hong-kongais Zotac a dévoilé son nouveau ZBox qui intègre un processeur dual core de VIA. Ce nettop va être commercialisé au Japon à partir de ce mois.

Zotac a décidé d’intégrer la dernière version du processeur de VIA dans sa ZBox. Le nouveau nettop a été dévoilé lors du Computex 2011. Dans le nouveau ZBox, on trouve alors un Nano X2 U4025 cadencé à 1.2 GHz ainsi qu’un chipset VX900H qui propose la solution graphique Chrome 9 HD où sont branchés les connecteurs HDMI et DisplayPort. On peut par ailleurs y intégrer 4 Go de DDR3 au format SO-DIMM ainsi qu’un disque dur au format 2.5 pouces. En ce qui concerne la connectivité, la ZBox intègre Gigabit LAN, le Wifi N et le Bluetooth 3.0. Elle offre également des ports USB 3.0 et 2.0 mais aussi la connectique audio HD à 7.1 canaux.

Côté design, la ZBox mesure 127 x 127 x 45 mm. Un cercle lumineux est dessiné en son centre. Disponible pour à partir de ce mois de septembre au Japon, la ZBox couterait aux alentours de 10 000 Yen soit 109 euros.

La WindBOX DC100 de MSI passe à l’AMD E-450

Envoyer Imprimer
Après l'annonce de Shuttle avec ses nouveaux mini PC, MSI suit le mouvement avec son Wind Box DC100.

msi_windbox_dc100_1.jpgBasé sur la plate forme Brazos d'AMD, il est équipé d'un APU AMD E-450 ( processeur dual-core à 1,65GHz à partie graphique HD6320 cadencée à 508 MHz avec un turbo allant jusqu'à 600MHz ) accompagné de 2Go de RAM ( extensible jusqu'à 4Go ) avec un disque dur de 320Go en 5400tr/min.
Au niveau de la connectique, on a le droit au fidèle port Ethernet Gigabit, le Wi-Fi 802.11 b/g/n, un lecteur de cartes 6-en-1 sur le dessus de l'appareil, 6 ports USB 2.0 ( 4 à l'avant, 2 à l'arrière ), une sortie pour système 5.1, un port VGA et HDMI, la traditionnelle entrée micro et sortie casque ainsi qu'une sortie numérique optique S/PDIF.

msi_windbox_dc100_2.jpgHabillé d'une belle robe blanche, il mesure 191,8 x 150,93 x 34,94mm et pèse 830g, il peut aussi bien être installé à la verticale qu'à l'horizontale grâce à son support fourni. Avec sa taille de guèpe, il pourra tout à fait se faire une place sur le bureau. D'après MSI la consommation de l'ensemble n'excédera pas les 40W.
Le MSI Wind Box DC100 est disponible à la pré-commande à un tarif de 299€ et sera livré avec un Windows 7 Home Premium 64-bit.

Shuttle annonce de nouveaux mini-PCs

Envoyer Imprimer

Il adopte le format tour très en vogue ces temps ci, deux modèles sont proposés par Shuttle, le XS35V2 et le  XS35GTV2. Ils constituent une évolution du XS35 en adoptant un processeur plus puissant.

7by9saj1fyda62mpfan8.jpgCe sont des produits de type barebone, il convient de rajouter de la mémoire, du stockage SSD ou disque magnétique, un lecteur optique et le système d’exploitation (Windows 7, Windows XP ou Linux). Sans oublier le clavier, la souris et l’écran.

Le premier, la version V2 constitue l’entrée de gamme de cette série, il embarque un Intel Atom D525 cadencé à 2 x 1.8 GHz et un GPU Intel GMA 3150, l’ensemble est articulé autour d’un chipset NM10. La mémoire supportée est au format Sodim avec un maximum de 4 Go, au niveau stockage, un lecteur optique Slim peut être monté, tout comme des disques durs ou SSD au format 2.5 pouces. A noter la présence d’un lecteur de carte 4 en 1 et d’un emplacement Kensington pour la sécurité.
Pour la connectique, cinq USB 2.0 sont implantés, un à l’avant et quatre à l’arrière ; un port RJ45 est présent a la norme Gigabit mais aussi le WiFi en b/g/n.

3atpq5m2n080d71c7p1u.jpgLes dimensions sont intéressantes, 25.2 (P) x 16.2 (H) x 3.84 cm (la), une belle compacité. Aucun ventilateur n’est monté, la discrétion sera de mise, le bloc d’alimentation est externe, Shuttle revendique une consommation moyenne de 16 à 20 Watts.

La version GTV2 est plus élaborée, au menu toujours le D525 Dual core et le NM10. C’est au niveau de la carte graphique que se situe la différence, pour ce modèle c’est une puce Nvidia Ion avec 512 Mo en DDR3 et une sortie HDMI implantée.
Le reste des spécifications est identique au modèle XS35V2 décrit plus haut.

Reste les prix, Shuttle annonce 175 et 236 euros respectivement pour le XS35V2 et le XS35GTV2

Une petite vidéo de présentation :

Un mini PC tout terrain

Envoyer Imprimer

Le LPC-125LPM de Steath vient de faire son apparition, au menu mini format, mini consommation et robutesse.

Son boîtier est en aluminium, il ne mesure que 102mm x 155mm x 37mm pour un poids de 540 g il est conçu pour être embarqué dans une voiture ou autre.

C’est un processeur Intel D525, un double cœur cadencé à 1.8GHz, qui l’anime, le chipset est un Intel ICH8M. La carte graphique est une GMA3150, il embarque 2Go de mémoire de type DDR3 et le stockage transite par un SSD de 55Go.

Pour les connecteurs, il comporte un slot interne en Mini-PCIE, trois ports USB 2.0, de l’Ethernet en Gigabit et un slot Express Card. Les classiques ports audio sont présents tout comme une sortie VGA et deux PS2 pour le clavier et la souris. L’alimentation doit être comprise entre 10 et 26Volts.

Un mot sur la consommation, un appétit d’oiseau, 20Watts. Pour le prix, il débute à 895 USD.

Test 59H : Shuttle XPC SH67H3

Envoyer Imprimer

333uznfjko1f3uzr9b7h.jpgC’est un mini-boîtier que nous vous proposons en test aujourd’hui. Il s’agit d’un Shuttle, le XPC SH67H3, il est articulé autour d’un chipset H67. Il peut donc recevoir les derniers processeurs Intel, les Core i3 à i7. Découvrons-le sans attendre.

"Shuttle commercialise avec le SH67H3, un nouveau barebone XPC dédié à la plateforme Sandy Bridge d’Intel. Comme son nom l’indique, le SH67H3 s’appuie sur le chipset H67 Express d’Intel qui fournit les connectiques nécessaires à l’exploitation de l’IGP en plus de supporter le format socket LGA 1155 compatible avec les derniers Core i3/i5/i7, et jusqu’à 16 Go de mémoire DDR3 réparti sur quatre slots. Avoisinant les 290 euros et de par ses fonctions, le Shuttle XPC barebone SH67H3 ne se limite pas à un usage bureautique et semble satisfaire aux exigences d’une centrale multimédia de salon. Vérifions concrètement que Shuttle a su rester fidèle à sa réputation en proposant avec le SH67H3, un barebone capable d’allier performances, silence de fonctionnement et élégance…"

Accéder au test : 59hardware

Le Revo RL100 Media Center PC, par Acer

Envoyer Imprimer

Acer a dernièrement dévoilé son Revo RL100 Media Center PC, on pourrait le comparer avec un ordinateur de salon. Il se destine surtout à la lecture de morceaux de musique  ou de films, plutôt qu'au traitement de données et jouer à des jeux vidéo.

Le Revo RL100 a été annoncé il y a des mois, et est actuellement disponible à la vente aux Etats-Unis, où il est déjà présent dans le salon de nombreux foyers américains.

puegdgw3pwww8y4tyug6.png
Le Revo RL100 est composé d’un lecteur multimédia qui sert également d’unité centrale, et d’un pavé tactile sans fil, qui fait office de clavier aux touches rétro éclairé. Petit et compact, le Revo RL100 mesure seulement 2,5 cm d’épaisseur, 30 cm de largeur et 18 cm de profondeur. Il est capable de lire une vidéo à 1080p. Il intègre un processeur AMD Athlon II K325 cadencé à 1,3 GHz, un disque dur de 750 Go, une mémoire vive de 4 Go, et une puce graphique Nvidia. Il fonctionne également sous Windows 7. Il possède trois ports USB 2.0, un lecteur multi-carte, et un port optique S/PDIF pour qu’il puisse être connecté avec un home cinema. On peut se connecter sur internet grâce à sa carte réseau intégrée et son port Ethernet.

Le Revo RL100 est disponible en deux modèles : le premier coûte 499,99 USD , et le deuxième, plus cher parce qu’il supporte le Blu-ray, coûte 569,99 USD

Arctic présente son Pc multimédia

Envoyer Imprimer

Enfin pourrait-on dire, après plusieurs mois d’attente Arctic présente officiellement sa solution multimédia pour la maison, les MC001.

o0cxrh2j9ezmzklmj3h6.pngEn réalité, c’est quatre modèles que présente Arctic, tous sur une même base mais avec des options différentes, dont un sous forme de barebone. Ils mesurent nus 40 x 266 x 158 mm (La x H x P) pour un poids moyen de 2.5 à 2.6 Kg, avec son support il passe à 65 x 275 x 161 mm. Pour le refroidissement, les MC001 possède une dissipation de type passive, c’est un gage de discrétion.

Les MC001 sont animés par un Intel Atom D525, c’est un processeur double cœur cadencé à 1.8 GHz, le chipset de la carte est un très classique NM 10.  La mémoire repose sur des slots au format SODIMM DDR3 avec une capacité maximale de 8 Go, 4 Go sont livrés sur trois modèles. Une télécommande fait partie du package.

La carte graphique est une ATI Mobility Radeon HD 5430 avec 512 Mo de mémoire GDDR3, elle est bien sur compatible HD en 1080 p. Le stockage transite par une unité en 2.5 pouces sur une interface SATA II.
Les connecteurs de façade intègrent, outre les classiques ports audio, deux ports USB 3.0. Un récepteur infrarouge est également implanté, tout comme un lecteur de cartes 4 en 1.
Le panneau arrière accueille les connecteurs audio avec un SPDIF, un VGA et un HDMI avec son câble, l’USB 2.0 est représenté par cinq connecteurs.
stn0a064l1kfjbivvm9i.pngAu niveau du réseau le WiFi est présent avec les normes b/g/n, l’Ethernet est compatible 10/100/1000 Mb/s.
L’alimentation est assurée par un bloc externe, il fournit du 19 Volts sous 3.15 Ampères. L’OS livré est Windows 7 Home premium sur trois modèles.

Passons à la personnalisation de chaque modèle, le MC001-BD intègre un lecteur Blu-ray 4x en slot-in, comme le laisse deviner son appellation. Le stockage est assuré par un disque magnétique de 500 Go avec 16 Mo de cache. Un logiciel supplémentaire fait partie du package, CyberLink PowerDVD 10.
 
Le MC001-DVD est identique au précédent mais avec un lecteur graveur de DVD 24x slot-in et sans CyberLink PowerDVD 10.
Au niveau du MC001-DVDS, c’est le haut de gamme, la différence se fait sur le stockage, c’est un SSD en 120 Go qui est livré, le lecteur graveur de DVD 24x est toujours présent.
 
evgxg2t0fln8tylu266p.jpgLa dernière déclinaison est le MC001-E, barebone oblige il est livré sans mémoire, sans stockage et sans système d’exploitation mais avec le lecteur graveur de DVD 24x slot-in.

Une gamme intéressante, il y en a pour tous les gouts et toutes les bourses.
A ce niveau les prix de vente conseillés sont de 621 euros pour le MC001-BD, 527 euros pour la version DVD, 710 pour le DVDS et enfin 278 euros pour la version E, le barebone.

Un Shuttle mode turbo, le SX58H7

Envoyer Imprimer

C’est un tout nouveau modèle de mini-PC que nous propose Shuttle sur base Intel X58. Il peut donc accueillir le plus puissant des processeurs du moment l’Intel Core i7 990X.

Le SX58H7 Pro mesure 32.6 x 20.8 x 19.6 cm (P x la x H) pour un poids de 3.8 Kg, le châssis est en aluminium de couleur noire. Le design est conforme au style présenté par Shuttle depuis de nombreuses années.

8rzp8pfl6i56dzl2opa0.jpg
La carte mère est au format propriétaire de Shuttle, elle se nomme FX58Pro. Elle est construite autour du chipset X58 et ICH 10R, les condensateurs sont du type « solid ». Elle embarque quatre slots mémoire au format DDR3 avec une capacité de 4 Go par slot soit 16 Go au maximum.

Les processeurs compatibles sont des Intel Core i7 en socket LGA 1366, le SX58H7 Pro supporte également la série 900 en quad ou hexa cores.
Deux Pci-E 16x sont implantés, ils permettent de recevoir un duo de carte mono slot ou une carte double slots. Le SLI et le CrossFireX sont bien évidemment supportés, un slot mini Pci-E 1x est présent également.

dn7tix2fq0p3o98wm2kb.jpg

Pour le stockage, les SATA 2 et 3 sont supportés à hauteur de deux connecteurs chacun, une paire de eSATA complètent la liste. L’USB 3.0 est matérialisé par deux ports sur la façade, l’USB 2.0 part huit ports enfin les deux ports Ethernet sont à la norme gigabit.

L’alimentation repose sur un bloc de 500 Watts certifié 80 Plus Bronze en active PFC.
Le prix de ce barbone SX58H7 Pro est affiché à 528.00 euros, il convient de rajouter le processeur, la mémoire, le disque dur ou SSD et une carte graphique.

Un Shuttle imprimable!

Envoyer Imprimer

C’est le petit dernier de la gamme Shuttle, il reprend les grands standards de la marque mais avec une singularité. La façade est personnalisable via une imprimante.

Le SG41J4 est livré avec une plaque en acrylique transparente en façade il suffit de glisser une image photo ou autre pour le personnaliser. Un gabarit est fourni sous format PDF pour ajuster avec précision votre illustration. Ce mini-PC mesure 32.5 x 21.5 x 19 cm (P x la x H) pour 7 Kg.

Techniquement parlant il repose sur un chipset G41 et son ICH7, le socket est au format LGA 775, il peut accueillir des Core 2 Duo, Quad, des Pentium Dual Core, des Celeron Dual-Core ou encore des Celeron 4xx. Le TDP maxi est fixé à 95 Watts.

6cv74bvne2pt5yd174qg.jpgke0zc8va6jifivho3eq7.jpg

Pour la mémoire, deux slots DDR3 peuvent recevoir jusqu’à 2 x 4 Go, le stockage transite par trois SATA II et un Ide. Un slot Pci-E 16 peut accueillir une carte graphique double slot, un Pci classique est également présent. La partie graphique intégrée repose sur un GMA  X4500, il supporte Microsoft DirectX 10, Shader Model 4.0 et OpenGL 2.0. Les connecteurs de sortie sont au nombre de deux, du DVI et du VGA qui sont indépendants.

Pour l’audio, c’est une puce IDT 92HD89C en 5.1 qui le prend en charge. L’Ethernet est piloté par une puce Marvell 88E8057 sous 100 ou 1000 Mbit/s.
L’alimentation fournie est une 250 Watts PFC actif avec un connecteur 20 broches carte mère, un  quatre broches processeur et deux SATA, trois Molex ainsi qu’un FDD.
Pour le refroidissement, un ventirad à caloducs est disponible en option, il se nomme P65. Mais le SG41J4 est compatible avec les dissipateurs livrés avec le processeur.

Ce barebone est d’ors et déjà disponible au prix de 175 euros.

Un nouveau mini-pc très performant, par la société Stealth Computer

Envoyer Imprimer

La société Stealth Computer a présenté son nouveau mini-pc, le LittlePC LPC-670. Il s’agit du plus puissant mini-pc disponible sur le marché à l’heure actuelle. Il offre d’époustouflantes performances, et ce, dans un petit boitier de 16,5 cm x 15,2 cm x 5 cm, aussi grand qu’un grand roman. Malgré sa petite taille, le LittlePC LPC-670 est plus puissant que de nombreux ordinateurs qui sont physiquement bien plus grand que lui.

Ce nouveau mini-pc sera équipé d’un processeur Intel de type core i3, core i5 ou core i7. Il dispose d’une multitude de ports entrée/sortie, tels que 4 ports USB 2.0, un LAN Gigabit, un port Wifi, des sorties VGA, DVI et HDMI, et d’une sortie audio. On peut y brancher jusqu’à 8 Go de mémoire RAM de type DDR3, et un disque dur de 750 Go. Il est également résistant aux chocs, aux vibrations, et peut fonctionner dans une large plage de température.

LittlePC LPC-670

Le LPC-670 est alimenté par un courant continu de 20 V. L’adaptateur d’alimentation est fourni à l’achat du mini-pc, de même qu’un mince lecteur DVD qui prend également en charge les CD-RW. Celui-ci peut aussi graver les Blu-ray, selon l’option choisi par le consommateur.

LittlePC LPC-670

Stealth Computer a conçu le LPC-670 de façon à ce qu’il puisse fonctionner sous Windows 7, Windows XP, ou même Linux selon les attentes des utilisateurs. Ce mini-pc est d’ores et déjà mis en vente pour un prix initial de 1.650 USD. Tout comme les autres produits de la société Stealth Computer, le LPC-670 est approprié à de nombreuses applications dans le domaine de l’industrie, du commerce, de la recherche scientifique, de la sécurité publique, de la télécommunication, et même dans le domaine militaire.

Le Commodore 64 fait son retour

Envoyer Imprimer

Ordinateur très populaire dans les années 80, le Commodore 64 faisait également office de console de jeu vidéo. La production de jeux vidéo compatibles avec le Commodore 643, ou C64, s’était arrêtée en 1994 et ce formidable ordinateur sombra peu à peu dans l’oubli.

wmraoag2oa14s16jgwmu.jpg

Mais aujourd’hui, il renait de ses cendres, et s’adapte à cette nouvelle époque où le numérique domine dans tous les domaines de la technologie. Le design du nouveau Commodore 64 imite à la perfection celui de son ancêtre. Mais, modernité oblige, il possède une carte-mère mini-ITC, un processeur Intel Atom Dual Core 525, entre 2 Go et 4 Go de mémoire vive DDR3, et une puce graphique Nvidia Ion2.

Les utilisateurs pourront épater leurs amis en jouant des jeux vidéo modernes sur un ordinateur très ancien en apparence. La couleur du nouveau Commodore 64 imite même celle d’un vieil ordinateur, c’est-à-dire, blanc grisâtre qui tend vers le marron. Son clavier a été mis à neuf. Les apparences des touches sont restées les mêmes, mais elles sont plus agréables à utiliser.

s0w7kv51pl7mx8in74fz.jpg

Le nouveau C64 intègre un lecteur DVD, pouvant supporter un disque Blu-ray. Il possède également un lecteur multi-carte, de nombreux ports USB, supporte le réseau WiFi et est capable d’afficher un vidéo en 1080p.
Pour ceux qui auront la nostalgie des anciens jeux du Commodore 64, un émulateur est intégré dans le nouvel ordinateur. Cela leur permettra de jouer aux anciens jeux 8-bits.

Les utilisateurs peuvent choisir entre installer un système d’exploitation Windows, ou garder le système d’exploitation Commodore.
Le prix de ce Commodore 64 des temps modernes est de 250 ou 895 USD, selon les options.

Lancement du VIA ART-5450, par VIA Technologies.

Envoyer Imprimer

VIA Technologies est une société qui s’est spécialisée dans la conception de circuits intégrés. Elle vient d’annoncer le lancement de sa nouvelle plate-forme : VIA ART-5450.

Le VIA ART-5450 bénéficie d’un design innovant et nouveau. En effet, il est à la fois compact, robuste, et fonctionne sans ventilateur de refroidissement. Il dispose également d’un système de double affichage et peut supporter la 3G et la 3.5 G.

0855lrxbhq7k4tvrfx0l.jpg

Cette nouvelle plate-forme est basée sur le VIA EITX-3000 Em-ITX, avec lequel le constructeur a couplé le nouveau module d’expansion EMIO-3450. Plus performant, il possède aussi les technologies Bluetooth, WiFi et GPRS. Son châssis unique est fait à partir d’aluminium très résistant. Ainsi, le VIA ART-5450 peut supporter des vibrations d’une intensité de 5G, et des chocs physiques de 50G. Il peut fonctionner entre une température minimale de -200° C et une température maximale de 700° C.

Intégrant un processeur VIA Nano E 64 bits cadencé à 1 GHz, ainsi que le système de processeur VIA VX800, le VIA ART-5450 est à la fois performant et économe en énergie malgré toutes ses fonctionnalités innovatrices. Il possède un port VGA, deux ports LVDS, deux ports COM.

x7k5ho3nu0jpe0bops5l.jpg

KiWi PC, un ordinateur conçu pour des personnes âgées.

Envoyer Imprimer

Un KiWi PC est un ordinateur de bureau spécialement conçu pour être utilisé par des personnes âgées. Ne fonctionnant ni sous Windows 7, ni sous Mac OS X, son système d’exploitation est, parait-il, plus convivial. Il s’agit d’Ubuntu.

Quand on parle d’ordinateur pour personnes âgées, on ne parle pas d’un PC qui soit doté de performances élevées pour lancer des jeux multimédias ou de lourds logiciels. Ici, on parle d’ordinateur convivial et simple d’utilisation. En effet, un utilisateur âgé se sentirait plus à l’aise s’il utilisait un tel ordinateur. Il n’aurait pas besoin d’appeler ses enfants à tout moment pour lui montrer comment utiliser un ordinateur compliqué.

5vwa3w135wb6xz0b5l8m.jpg

Même si de nombreuses personnes à travers le monde sont certaines que le meilleur système d’exploitation actuel est, soit Windows 7, soit Mac OS X, un fabricant OEM américain qui s’est spécialisé dans la production d’ordinateurs pour personnes âgées est convaincu qu’Ubuntu est le meilleur système d’exploitation qui leur conviendra le plus.

Un KiWi PC fonctionnera alors sous Ubuntu 10.10. Ce système d’exploitation comportera un menu personnalisable selon les envies de l’utilisateur. La taille des polices affichée à l’écran a été augmentée pour rendre les textes plus lisibles par son utilisateur. Sur le plan matériel, un KiWi PC reste modeste sur ses performances. Il sera équipé d’un processeur Intel Atom cadencé à 1,66 GHz, d’une mémoire vive DDR3 de 2 Go, d’un lecteur DVD/RW, d’un disque dur de 250 Go, d’une carte graphique intégrée Intel GMA 3150. Une connectivité Internet est également possible. Son unité centrale sera livrée avec un écran de 19 pouces.

Enfin, son prix reste tout de même assez élevé pour ce genre de PC. Un KiWi PC coûte 499,99 $.

Un ordinateur de bureau chez Acer : l’Aspire X3960

Envoyer Imprimer

eozgpc6yre48xqhsbbjp.jpgDélaissant ses produits favoris, les machines portables, le fabricant Acer se retrouve cette fois sur le marché des ordinateurs de bureau.

Le constructeur propose donc un authentique desktop, qui sera destiné aux utilisations bureautiques et autres tâches multimédias.  À l’intérieur d’un boîtier aux couleurs sobres, l’Acer Aspire X3960 repose sur la structure SandyBridge d’Intel et sera à même d’accueillir les processeurs de dernière génération de cette marque.

Les utilisateurs du X3960 pourront donc se procurer et utiliser le processeur Intel Core i7-2600, un quadricore dont la fréquence peut aller jusqu’à 3,8 GHz, avec 8 Mo disponibles en mémoire cache. Si la configuration de base proposée par Acer est soutenue par une mémoire vive allant jusqu’à 8 Go, il sera possible d’optimiser les performances de la machine en y installant un maximum de 16 Go de mémoire RAM.

Des capacités élevées pour un desktop classique
Si Acer précise qu’il s’agit bel et bien d’une machine de bureau, on y retrouve des composants assez particuliers. Ainsi, les possesseurs de l’Aspire X3960 pourront opter pour des disques durs dont la capacité de stockage peut aller jusqu’à 2 To, soit 2 000 Go. Par ailleurs, le constructeur annonce la présence d’une carte graphique dédiée, cette dernière provenant de la série des GeForce 400 de la firme au caméléon : Nvidia.

Du côté des périphériques et autres connectiques, il sera possible d’opter pour un lecteur Blu-Ray en guise de lecteur optique. En outre, la présence d’un port HDMI permet la liaison du X3960 avec d’autres systèmes multimédias. Enfin, on remarque des ports USB, aussi bien en façade qu’à l’arrière, ainsi qu’un lecteur de cartes universelles qui pourra prendre en charge le format CompactFlash. Bientôt disponible sur le marché européen, le X3960 sera proposé à un prix compris entre 500 € et 800 €

Un minuscule PC : le Toradex Xiilun

Envoyer Imprimer

En marge des tablettes tactiles, des laptops et autres ordinateurs tout-en-un, les machines de petites dimensions s’affichent régulièrement ici et là. Faisant office d’unité centrale, un petit boîtier concentre les différents composants du PC avec des dimensions telles que 6 cm x 8,9 cm x 1,6 cm.

Toradex-Xiilun1

C’est le constructeur suisse Toradex qui propose le Xiilun, un mini-ordinateur qui allie basse consommation et gain de place.

Malgré sa petite taille, le Xiilun offre tout ce qu’un ordinateur de bureau classique peut offrir. Ainsi, il sera livré avec un système d’exploitation Linux et se basera sur une plateforme Topaze. Cette dernière accueillera le processeur Atom E600 Series d’Intel. Monocore, ce processeur est cadencé à 1,6 GHz et sera appuyé par une mémoire vive en DDR2 de 1 Go, extensible à 2 Go. D’après le constructeur, cette petite unité centrale sera pourvue d’une alimentation de 5 V.

Toradex-Xiilun

Une configuration basique, pour un PC très compact

Présentée en Allemagne, lors de l’Embedded World 2011, cette machine intègrera un processeur graphique de chez Intel : le GMA 600 qui pourra prendre en charge la version 9.0 de Direct X, et qui offrira des sorties HMDI et LVDS. Par ailleurs, un slot a été réservé pour le périphérique de stockage qui sera une carte micro SD et servira de support pour le système d’exploitation. Enfin, le Toradex Xiilun sera équipé d’un système audio haute définition.

Du côté de la connectique, on retrouve des composantes basiques, qui orientent le Xiilun vers des utilisations bureautiques. S’il n’y a pas de contrôleur réseau RJ45, on constate la présence du module WiFi, et la prise en charge du Bluetooth ainsi que du réseau 3G. Les périphériques externes pourront être connectés à la machine via les quatre ports USB installés sur les façades. Les tarifs de cette machine de Toradex n’ont pas encore été dévoilés.

Chez Asus, un clavier en guise d'ordinateur ! Le EeeKeyboard PC !

Envoyer Imprimer

Si les ordinateurs de bureau de type All in One s’affichent de plus en plus, le taïwanais Asus opte pour une nouvelle présentation et propose une machine qui concentrera toutes les fonctions d’un ordinateur classique dans un simple clavier.

L’essentiel du matériel hardware, les diverses connectiques et l’écran de cinq pouces tiendront ainsi sur une épaisseur comprise entre 10 mm et 24 mm. Long de 425 mm pour 145 mm, cet EeeKeyboard PC affiche un poids moyen de 1 100 grammes.

Le EeeKeyboard PC intègre une batterie de six cellules, prévue pour 4 h 30 d’autonomie, et pourra être connecté à un écran disposant d’un port HDMI via un adaptateur Ultra Wide Band. Sur les différentes façades, on remarque la présence de deux prises USB 2.0, et un port réseau Gigabit Ethernet. Par ailleurs, cette machine disposera d’un module WiFi b/g/n, outre la prise en charge du Bluetooth 2.1 et la présence d’un connecteur mini D-Sub.

t31g3rxnn2gqb1odfcy6.jpg

Processeur, carte graphique… Tout dans un simple clavier

krao71pwnigyuquuiy1e.jpgÀ l’instar des « grands » ordinateurs, le EeeKeyboard est équipé des mêmes composants. Du côté du processeur, on retrouve un mono cœur cadencé à 1,6 GHz : l’Atom N270. Le chipset graphique est un GMA 950, il sera soutenu par 1 Go de mémoire vive en DDR2. Enfin, on retrouve un Solid State Disk de 32 Go en guise de périphérique de stockage.

De son côté, le petit écran tactile de 480 x 800 pixels est équipé de la technologie Multitouch et pourra même être utilisé comme un touchpad. La machine évoluera dans un environnement Windows XP et permettra aux utilisateurs d’effectuer leurs tâches habituelles. Autant sur son petit écran tactile que sur le moniteur d’extension, ce clavier peu commun pourra afficher les images HD, cela grâce à la puce BCM70010+70012 signée Broadcom.
Son arrivé en France (enfin...) est annoncée pour le début de l’été au prix de 500 à 600 euros selon la configuration.

Page 19 sur 29