Lundi, 26 Août

Dernière mise à jour23/08/2019 09:41:15 AM GMT

Vous êtes ici Actualité PC Bureau, lecteurs multimédias

PC Bureau, lecteurs multimédias

AOC dévoile deux All in One à base Androïd.

Envoyer Imprimer

AOC, fabricant de moniteurs, s’éloigne un petit peu de son activité habituelle, sans la renier vraiment et présente deux nouveaux ordinateurs tout en un ou All in One, les A2272PW4T et A2472PW4T, tous deux tactiles.

aoc

Après avoir investi smartphones et tablettes, le système d’exploitation de Google fait encore un peu plus irruption dans le monde des ordinateurs de bureau, et cette fois le biais choisi par AOC est celui des ordinateurs tout en un.

Les deux modèles dévoilés sont deux références de 22 et 24 pouces, toutes deux intégrant une puce Nvidia à quatre cœurs T33, appartenant à la génération Tegra 3. Ils disposent en outre de 2 Go de RAM ainsi que de 8 GB de mémoire Flash. Quantité de stockage que l’on pourra augmenter au moyen d’un lecteur de cartes SD, voire au moyen également de l’un des quatre ports USB 2, qui pourront servir en outre à ajouter par exemple un clavier, des enceintes ou un disque dur externe.

Ils seront livrés avec le système d’exploitation Androïd dans sa version 4.2, mouture sortie en Novembre 2012.

Bien que dans l’ensemble, hardware et software ne soient plus de prime jeunesse, ils pourront tout à fait convenir à des tâches simples et suffire au plus grand nombre qui ne court pas forcément après les tous derniers raffinements technologiques, AOC parlant d’un prix de 299.99 dollars US pour la version 22 pouces et de 399.99 dollars pour la version 24 pouces.

Intel présente un NUC inédit à base d'Atom.

Envoyer Imprimer

Alors que d’après les propres termes d’Intel, les livraisons ont commencé le 28 avril dernier, il faudra bientôt s’attendre à voir débarquer sur les linéaires un nouveau NUC, le NUC DE3815TYKHE, à base de processeur intégré Atom dans une carte-mère SFF prenant place dans un boîtier de 190 sur 116 sur 40 mm.

intel

Asus annonce le M32.

Envoyer Imprimer

Asus, sans doute le sait-on un peu moins, mais outre les cartes-mères et cartes graphiques, produit (et vend) aussi des ordinateurs de bureau et le dernier en date s’appelle le M32.

asus

Le ProBox23 de MSI bientôt sur les étals.

Envoyer Imprimer

Alors que nous vous en parlions il y a peu, MSI avait annoncé la sortie d’un barebone dont la carte-mère au facteur de forme Thin mini ITX, le ProBox23 et confirme, par canal de presse, la livraison de ce dernier à ses principaux partenaires.

msi

Afin de mieux situer le contexte, rappelons que le ProBox 23 intègre, comme nous l’avons déjà dit, une carte-mère, articulée sur un chipset H81, Thin mini ITX pour processeurs Intel Haswell (socket 1150) au TDP maximal de 65 Watts, comportant entre autres deux emplacements pour DDR 3 SO-DIMM 1333/1600 MHz (16 Go tout au plus), deux emplacements SATA 2.5 pouces.

Il comporte en outre un contrôleur réseau gigabit, un chipset audio Realtek ALC887, un port mini PCI-Express (carte Wi-Fi 802.11 ac, b, g, n en option) et un autre mSATA.

msi

Sur sa façade avant, on remarque quatre ports USB 2, ainsi que deux ports USB 2 et USB 3 à l’arrière, une sortie HDMI et un port e-SATA.

Mesurant 202 mm de large sur 204 mm de long sur 54.8 mm de hauteur et pesant 1.15 kg, le ProBox23 est vendu avec son support VESA et son adaptateur-secteur de 120 W.

msi

Pas d’indications sur son prix, ni sur une date de sortie que l’on imagine pourtant proche.

MSI s’apprête à lancer un nouveau barebone.

Envoyer Imprimer

MSI, fabricant taïwanais dont la réputation n’est plus à faire maintenant, nous révèle aujourd’hui un nouveau barebone au design pour le moins minimaliste, le ProBox23, dont l’orientation professionnelle est plus évidente avec la dénomination.

msi

Conçu en vue d’être compact, car ne mesurant que 202 mm sur 204 mm sur 54.8 mm, il comporte une carte-mère intégrant un socket LGA 1150 architecturée autour d’un chipset H81, pour processeurs limités à 65 Watts de TDP, vraisemblablement pour des raisons de faible encombrement mais aussi d’alimentation fournie via adaptateur-secteur de 120 Watts.

Elle dispose, entre autres choses, de deux connecteurs SATA 3 (on compte en effet deux emplacements pour disques durs 2.5 pouces à l’intérieur du ProBox23), un emplacement mini PCI-Express Half Size et un port mSATA et un chipset audio Realtek ALC887.

Sur sa façade avant, on remarque surtout quatre ports USB 2 et deux prises jack 3.5 mm tandis qu’à l’arrière, on note la présence d’une unique sortie vidéo HDMI, de deux autres sorties son jack 3.5 mm micro/casque, d’un port Ethernet gigabit et enfin de deux ports USB 2 et de deux ports USB 3.

Pour finir, le ProBox23 sera vendu avec son adaptateur-secteur de 120 watts et un support VESA à un prix encore inconnu.

Shuttle lance le DS81.

Envoyer Imprimer

Shuttle, précurseur parmi les précurseurs du barebone et du mini PC, dévoile un nouveau modèle de barebone au format assez réduit, le DS81.

shuttle

Le DS81 mesure 190 mm sur 165 mm sur 43 mm affichant un poids de 1.3 kg sur la balance et représentant un volume de 1.35 litres. Il comporte une carte-mère Shuttle FS81 pour processeurs Intel Haswell au socket 1150 (65 Watts de TDP maximum), embarquant deux emplacements pour mémoire vive SO-DIMM DDR 3 1333/1600 MHz (2 x 8 GB tout au plus).

shuttle

Il inclut également un port SATA 2, un port SATA 3 et deux ports mini-PCI-Express, l’un pour cartes Wi-Fi et le second compatible mSATA. On retrouve en outre une puce audio Realtek ALC662 et non pas un contrôleur réseau RTL8111G mais deux contrôleurs réseau RTL8111G reliés à deux ports Ethernet gigabit.

shuttle

Sur sa façade arrière, le DS81 regroupe deux ports USB 2 et deux ports USB 3, les deux ports Ethernet que nous mentionnions plus haut, deux ports série RS232, un port HDMI, deux sorties Display Port, un port Ethernet et enfin un lecteur de cartes SD et quatre ports USB 2 à l’avant.

Le DS81 est d’ores et déjà disponible à 179 euros, prix HT.

Un mini PC de plus, le Liva.

Envoyer Imprimer

ECS, à l’image de Gigabyte et de d’Intel, avec leur Brix et NUC respectifs, fait partie de ces constructeurs du microcosme PC qui s’essayent au mini PC, bien que ce ne soit pas leur spécialité première et le premier essai du fabricant asiatique se nomme Liva.

ecs

D’un point de vue matériel, on tient pour acquis que le Liva intégrera d’office un processeur Intel Bay Trail-M (bien qu’il n’ait pas encore été spécifié à ce jour), 2 GB de DDR3L (soudée à même la carte-mère, tout comme le CPU) et 32 GB de eMMC pour le stockage.

ecsecs

L’une des particularités du Liva est de disposer d’une solution de refroidissement passive particulièrement adaptée à ce genre de puces à basse consommation, qui en plus peut se contenter de la seule alimentation par batterie externe, genre Power Bank par exemple (ce qui ne sera peut-être pas le cas de l’écran sur lequel le Liva sera branché cela dit …).

Le Liva dispose en façade avant d’une sortie audio jack 3.5 mm combo casque/micro et sur sa façade arrière de deux sorties vidéo VGA et HDMI, d’un port Ethernet et de deux ports USB, un port USB 2 et un port USB 3.

ecs

ECS parle d’un prix tout juste inférieur à 200 dollars US et annonce la date du 20 avril pour la sortie du Liva, au moins au Japon.

Source : FanlessTech, ITmedia, Impress.co.jp

Vers des AiO de taille plus réduite et plus accessibles financièrement ?

Envoyer Imprimer

C’est tout du moins ce que laisse à penser la lecture d’un article du site Digitimes, repris par le site Maximum PC, dans lequel on apprend que certains fabricants de PC tout-en-un prévoient de tester le marché existant pour des AiO de taille plus réduite.

msi

Le MSI AG240, dernier AiO en date dont nous ayons relayé la sortie.

Comme nous le disions donc, d’après Digitimes, HP et Asus, parmi d’autres constructeurs, comptent livrer des PC AiO dotés d’écrans de 15 ou de 17 pouces, afin de s’implanter sur le segment de l’entrée de gamme, ce qui ne seraient toutefois pas sans conséquence sur les ventes d’ordinateurs portables de cette même taille, selon les sources de Digitimes, qui ajoutent que 70 % environ des PC AiO vendus actuellement sont des modèles de 21 ou de 23 pouces (avec une proportion plus élevée de 23 pouces, cela dit).

PC tout-en-un qui se vendent à un prix moyen de 600 dollars US, alors que HP, troisième vendeur derrière Lenovo et Apple, en livre environ 2/2.5 millions d’exemplaires par an.

Dans la même optique de vulgarisation par le prix, HP et Samsung prévoient en outre des AiO basés non plus sur un système d’exploitation Windows, mais sur ChromeOS, toujours selon les mêmes sources.

Sources : Digitimes, Maximum PC

MSI prépare deux nouveaux All in One.

Envoyer Imprimer

Et cette fois, il s’agit de deux AiO dédiés au jeu vidéo, héritier de l’AG2712, les AG220 et AG240.

msi

MSI prouve une fois de plus son implication dans le jeu vidéo PC avec ces deux ordinateurs tout-en-un, dont voici le détail.

L’AG220 se distingue grâce à un écran de 21.5 pouces à résolution Full HD, tandis que l’AG240 incorpore une dalle de 23.6 pouces, dotée toutefois de la même résolution, tous deux avec écran tactile en option. Tous deux intègrent un processeur Intel Haswell qui n’a néanmoins pas été précisé et un maximum de 16 GB de mémoire vive DDR3 1600 MHz.

On retrouve en outre dans chacun des cas une carte graphique dédiée, la Nvidia GeForce GTX 860M, pourvue de deux GB de GDDR5. On notera également la présence quasi-récurrente maintenant de la puce-réseau Killer E2200, censée rendre prioritaire les flux de jeu lorsqu’il s’en vient de partager la bande-passante. Le Super RAID 2 est aussi de la partie, sorte de RAID 0 de 3 SSD micro SATA garantissant selon MSI des taux de transfert de l’ordre de 1500 MB par seconde, à la fois en lecture et en écriture.

Les deux AiO seront vendus avec le système d’exploitation Windows 8.1 préinstallé.

La Chromebox selon Asus en précommande.

Envoyer Imprimer

Chrome OS, à l’origine un système d’exploitation prévu pour les ordinateurs portables, n’a pas tardé à se voir adapter pour de petits ordinateurs de salon, à la manière de ce que sont devenus les nettops à la suite des netbooks.

asus

La Chromebox Asus (ou M004U) est donc en précommande à partir de 179 dollars US ou 129 euros et incorpore un processeur Intel Celeron 2955U, 2 GB de mémoire vive DDR 3 1600 MHz. Point d’options de stockage local fournie (on parle d’une Chrome machine), mais 15 GB pour les photos via Google+ Photos Storage et 100 GB grâce à Google Drive, gratuit pendant deux ans et un lecteur de cartes deux en un.

Le M004U intègre également le Wi-Fi 802.11 a, b, g, n, ainsi que le Bluetooth 4.0 et un port Ethernet gigabit.

Asus prévoit en outre une version de Chromebox intégrant un Core i3 et 4 GB de mémoire vive, dont le prix sera vraisemblablement de 396 dollars ou 285 euros et une version haut-de-gamme Chromebox for meetings, dont le CPU sera un Core i7, proposant en plus un haut-parleur externe, une télécommande et un projecteur HD intégré.

Les commandes devraient être honorées aux alentours du 14 mars prochain, c’est tout du moins ce qu’avance Amazon.

Source : Softpedia

Nouvelles Zbox chez ZOTAC : les chassis E à l'honneur

Envoyer Imprimer

DSC00345Zotac vient d'annoncer le lancement au CEBIT de nouvelles déclinaisons de sa gamme ZBOX en chassis E (pour Epic Gaming Series) avec trois déclinaisons sous Intel Haswell et une Zbox Nano sous AMD A8, l'AQ02. Il y en a un peu pour toutes les bourses, mais surtout du haut de gamme dans cette fournée 2014.

MSI s’apprête à lancer un barebone spécial gaming.

Envoyer Imprimer

MSI, constructeur qui en définitive touche un peu à tous les domaines de l’informatique grand-public, prépare un barebone orienté gaming, le NightBlade.

msi

Le NightBlade mesure 345.8 mm de long sur 277.3 mm de haut et 175.7 mm de large, pour un volume total de 16 litres et un poids de 7.6 kg. Il comporte une carte-mère mini-ITX Z87I Gaming NightBlade pour processeurs Intel Haswell (113 Watts de TDP maximum), série modifiée intégrant au moins un connecteur ventilateur supplémentaire.

Elle comporte également deux emplacements pour mémoire vive DIMM DDR 3 3000 MHz, une puce audio Realtek ALC1150, un puce réseau gigabit Killer E2200, une carte mini PCI-Express Intel Wireless AC 7260 et cinq ports SATA 3.

msi

Il sera aussi possible d’y monter les plus longues cartes graphiques du marché, GTX 780 Ti et R9 290X en tête.

Le NightBlade dispose sur sa façade arrière de deux ports USB 2 et quatre ports USB 3, un port e-SATA, trois sorties vidéo HDMI, DVI et Display Port, un port PS/2, un bouton Clear CMOS, six prises jack 3.5 mm et une sortie S/PDIF et enfin deux antennes pour le Wi-Fi.

msi

Il totalise une baie interne de 3.5 pouces, deux de 2.5 pouces (un adaptateur 2.5 pouces vers 2 x mSATA sera vraisemblablement inclus) et une baie externe pour lecteur optique Slim et également en façade un bouton OC genie.

Le NightBlade dispose enfin d’un ventilateur arrière de 92 mm et un second latéral de 120 mm, ainsi que d’une alimentation de 600 Watts (marque non spécifiée) 80 Plus Gold.

Shuttle prépare le XS35 V4.

Envoyer Imprimer

Et comme son nom l’indique, nous sommes en présence de la quatrième version d’un des barebones-phare de Shuttle, l’un des constructeurs historiques de barebones, le XS35 V4.

shuttle

Pour mémoire, rappelons que le XS35 dans sa version 3 inclut, parmi une foule d’autres choses, dans un boîtier d’un volume d’un litre et demi (252 mm de long sur 162 mm de large sur 38.5 mm de hauteur), une carte-mère au format propriétaire pourvue d’un processeur SoC  Atom D2700 (qui incorpore un cœur graphique GMA 3650) sur un chipset Intel NM10 Express, deux emplacements pour mémoire vive SO-DIMM DDR 3 1066 MHz (2 x 2 maximum).

Il dispose en outre d’un emplacement pour SSD ou HDD SATA de 2.5 pouces, ainsi que d’une baie externe pour disque optique slim, un port USB Et un lecteur de cartes mémoire SD.

A l’arrière, on retrouve quatre ports USB 2, une sortie VGA et une sortie HDMI, deux sorties audio jack 3.5 mm, un port Ethernet gigabit et un port Kensington.

shuttle

Le XS35 V4 devrait conserver le système de refroidissement passif, si cher aux oreilles de certains, des versions précédentes mais la principale nouveauté réside dans une mise à jour du CPU, qui devient un Celeron J1900 (4C/4T, 2/2.42 GHz, 2 MB de cache, TDP 10 Watts).

Il disposera enfin en option d’un support VESA et d’un second emplacement pour HDD de 2.5 pouces.

Source : FanlessTech

Un mini PC de plus, mais cette fois à base AMD.

Envoyer Imprimer

Compulab, entreprise israélienne à qui l’on doit déjà la MintBox par exemple, dévoile la quatrième déclinaison de l’un de ses mini PC, le FitPC4.

compulab

Compulab a, au moins dans un premier temps, décidé de décliner son FitPC4 en deux versions barebone, la première à 299 dollars US, qui inclut entre autres un APU AMD A4-1250 (pourvu d’un TDP de 8 Watts), le FitPC4 Value et une seconde à 380 dollars, intégrant une puce SoC AMD GX-420CA (Quad-Core, 2 GHz, HD Radeon 8400E, TDP de 25 Watts), le FitPC4 Pro.

Cela se traduit par un FitPC4 Value un peu plus petit que son homologue Pro : 160 mm x 160 mm x 25 mm contre 160 mm x 190 mm x 37 mm, bien que dans les deux cas, Compulab ait opté pour une solution de refroidissement passive.

Les deux comportent en outre deux emplacements pour mémoire vive SO-DIMM dans la limite de 16 GB, un emplacement SATA 2.5 pouces, un emplacement micro SATA et micro SD, deux ports USB 3 et six ports USB 2, deux sorties HDMI1.4, deux ports Ethernet gigabit, plusieurs sorties audio dont deux jack 3.5 mm et SPDIF et enfin une carte combo 802.11 b/g/n ou ac  plus Bluetooth, selon le cas.

Source : FanlessTech

MSI présente un nouveau barebone.

Envoyer Imprimer

MSI nous rappelle qu’outre cartes-mères et cartes graphiques, il produit aussi des barebones et même que certains de ces barebones se destinent au monde professionnel, tel l’Hetis H81, qui nous occupe aujourd’hui.

msi

Et cette orientation professionnelle se traduit par la présence de deux ports COM et de deux ports PS/2, ces derniers étant de plus en plus rares dans le grand-public. Ceci étant, comme son nom l’indique, l’Hetis H81 comporte une carte-mère Intel pour processeur Core de quatrième génération (Haswell) au socket 1150 Celeron, Pentium, Core i3/i5/i7 au TDP de 84 Watts maximum et deux emplacements pour mémoire vive DDR 3 DIMM, 16 GB tout au plus.

On note également la présence d’une baie externe pour lecteur optique de 5.25 pouces et une baie interne de 3.5 pouces, dont la capacité ne devra pas dépasser 2 TB. La partie affichage étant dévolue au cœur graphique intégré, l’alimentation du coup se contente d’une puissance de 270 Watts, tout de même 80+.

Il comporte également quatre ports USB 2, un port Ethernet gigabit, trois sorties vidéo VGA, DVI et HDMI, ainsi qu’un port e-SATA, sans oublier les deux ports COM et PS/2 que nous mentionnions plus haut.

Vendu uniquement en noir, l’Hetis H81 mesure 330 sur 94 sur 320 millimètres et occupe un volume de 10 litres.

Iiyama sort des sentiers battus …

Envoyer Imprimer

Iiyama, fabricant de moniteurs japonais qui aura eu le temps de se faire une excellente réputation avec les années, débarque là où on ne l‘attendait pas, avec un mini PC conçu à l’intention des joueurs, le GS5130-i7-SXRB.

iiyama

En effet, alors que son nom revient très souvent dans la bouche des joueurs quand il en vient de parler affichage, le fabricant japonais se sera sûrement dit « Et pourquoi pas moi d'abord ? » ou un truc du genre et c’est sans doute ainsi qu’a germé l’idée du GS5130-i7-SXRB.

Ce dernier est en fait un mini PC à l’intérieur duquel on retrouve une carte-mère au chipset H87 Express, elle-même surmontée d’un processeur Intel Core i7-4770 (puce 4C/8T, 3.4/3.9 GHz, 8 MB de cache), de 8 GB de mémoire vive (pas de détails sur la fréquence, pas plus que sur la composition du kit d’ailleurs) et une carte graphique dédiée Nvidia GTX 760 Ti, pourvue de 2 GB de mémoire vive GDDR 5 dédiée.

Il comporte en outre un lecteur-graveur de DVD, un SSD de 120 GB et un HDD de classique d’une capacité de 500 GB, le tout alimenté par un dispositif 80+ de 700 Watts et mu par le système d’exploitation Windows 7 Home Premium 64 bits.

On le trouve déjà au Japon à quelques 140000 yens, soit un peu moins de 1000 euros.

Test 59H : ZOTAC ZBOX nano AQ01 Plus, Gigabyte BRIX BXi3-4010 - Le combat de nains

Envoyer Imprimer

Gigabyte est un nouvel entrant sur le marché de la mini-machine, et a semble-t-il voulu jouer d'emblée la carte de la singularité face aux propositions déja présentes, voire installées, depuis 2012 avec le lancement par Intel du NUC et de son form-factor SFF.

brix vs Zbox plus (1)

Pour certaines marques, la compacité constitue une nouveauté, pour d'autres, une continuité qui ne se réduit pas à l'offre Intel qui truste depuis longtemps avec les solutions ATOM, puis Core ix U les références les plus populaires sur le marché.

AMD a pourtant son mot à dire aussi, avec cette fois un chassis bien connu pour être à quelques choses près le même que ce lui du Zotac ZBox Nano AD64 que nous avons reviewé il y a quelques semaines, en y incluant quelques spécificités propres aux solutions AMD côté connectique, et de passer en revue les compétences de la plateforme Kabini avec l'A4-5000 à bord.

Le Brix de Gigabyte sera ici l'étalon de la solution Haswell et surtout un bon moyen de voir qu'à tailles liliputiennes, tout est possible à tailles réduites !

bouton ZOTAC ZBOX nano AQ01 Plus, Gigabyte BRIX BXi3-4010 - Le combat de nains

Zotac inaugure une nouvelle ZBOX.

Envoyer Imprimer

Zotac, fabricant qu’on pourra classer parmi les précurseurs du mini PC avec Shuttle par exemple, dévoile une nouvelle version de sa ZBOX, l’ID45.

zotac

Asus présente la ChromeBox.

Envoyer Imprimer

Asus, qui s’était déjà illustré avec les premiers netbooks et les premiers nettops, s’illustre aujourd’hui avec sa première ChromeBox, ordinateur de salon pour le moins compact dédié au système d’exploitation de Google.

asus

Sapphire dévoile le DS8 Edge.

Envoyer Imprimer

Alors que la majorité du grand-public pense HTPC quand on vient à parler de mini-PC, il s’avère que ce n’est leur seule utilisation. En effet, bien plus près de nous qu’on pourrait le penser, certains ont une vocation professionnelle (borne interactive par exemple), tout comme ce DS8 Edge, créé par Sapphire.

sapphire

Page 10 sur 29